Valenciennes

Aérien

L'aéroport de Valenciennes mise sur l'aviation d'affaires

Par Elodie Soury-Lavergne, le 06 juillet 2021

Nouveau directeur de l'aéroport de Valenciennes, Florian Beaufils compte en poursuivre le développement, tout en s'adaptant aux enjeux environnementaux. Il mise notamment sur les services d'aviation d'affaires, pour les entreprises régionales.

L'aéroport de Valenciennes veut développer l'aviation d'affaires.
L'aéroport de Valenciennes veut développer l'aviation d'affaires. — Photo : Aéroport de Valenciennes

L’aéroport de Valenciennes-Denain (Nord) poursuit son développement avec l’arrivée d’un nouveau directeur, Florian Beaufils. Âgé de 32 ans, celui-ci est notamment passé par l’aéroport de Rouen, en tant que directeur d’exploitation, ainsi que par Paris Aéroport, comme adjoint responsable d’exploitation Sud/Ouest. Sa mission consistera à dynamiser cette infrastructure, qui appartient au syndicat mixte composé des communautés d’agglomération de Valenciennes Métropole et de la Porte du Hainaut. Pour y parvenir, il mise notamment sur l’aviation d’affaires (fret et vols charters).

Un impact limité de la crise

Florian Beaufils a repris les rênes de l’aéroport en février 2021, soit près d’un an après le début de la crise sanitaire. Cette infrastructure aéroportuaire a toutefois été plus épargnée que d’autres : "Nous n’avons pas de lignes commerciales, cela a réduit l’impact de la crise. En 2020, nous avons enregistré 15 000 vols au total, contre 20 000 à 22 000 par an en temps normal". L’aéroport a notamment maintenu son activité grâce aux vols sanitaires, dont une cinquantaine liée au Covid en 2020.

C’est l’aviation de loisirs qui a surtout battu de l’aile, en raison des restrictions en vigueur. L’aviation d’affaires a elle aussi été touchée, avec 950 passagers transportés en 2020 pour le compte d’entreprises de Valenciennes et alentours, contre près de 1 500 en 2019. "Ce n’est pas une baisse catastrophique", commente Florian Beaufils, qui souhaite développer cette activité. "Nous pourrions facilement atteindre les 2 000 passagers par an", précise-t-il.

Des atouts pour l’aviation d’affaires

Florian Beaufils fait état d’un manque de notoriété de l’aéroport et de ses services auprès des entreprises régionales. L’infrastructure a pourtant quelques atouts à faire valoir, comme "la discrétion, un tarif moins élevé qu’ailleurs et la facilité d’accès à la piste. Il faut compter moins de deux minutes entre les parkings voiture et avion". Pour l’heure, l’aéroport peut affréter des avions allant jusqu’à 43 places. Une donne qui va évoluer, grâce à des travaux prévus sur la piste bitumée.

Dès 2023, cette piste va faire l’objet d’un investissement de 5,5 à 9 millions d’euros, afin d’améliorer sa résistance. "Je suis à la recherche des fonds nécessaires. Cela nous permettra de ne plus demander de dérogation pour accueillir des avions de 43 places, d’autant que nous sommes limités à 40 dérogations par an. Ensuite, nous pourrons demander des dérogations pour accueillir des avions allant cette fois jusqu’à 100 places". Le directeur veut également accélérer l’événementiel, avec la location d’espaces aux entreprises (séminaires, réunions…) comme aux particuliers (mariages, etc.)

Ces travaux seront aussi l’occasion de verdir la piste, grâce à un balisage présentant une consommation électrique plus faible. L’aéroport s’apprête par ailleurs à louer des parcelles à l’entreprise Neoen, basée à Paris. Celle-ci va y installer des panneaux photovoltaïques, et reversera, à terme, une redevance de près 270 000 euros par an à l’aéroport. Grâce à ces panneaux, Florian Beaufils compte passer l’ensemble des véhicules de l’aéroport en motorisation électrique. "Nous pourrions aussi installer une borne, pour alimenter de futurs avions électriques", conclut-il.

L'aéroport de Valenciennes veut développer l'aviation d'affaires.
L'aéroport de Valenciennes veut développer l'aviation d'affaires. — Photo : Aéroport de Valenciennes

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail