Lille

Numérique

La start-up Giroptic reçoit le soutien de Facebook

Par E.S.-L., le 25 avril 2017

Facebook a acheté 4 400 exemplaires de la caméra 360 degrés mise au point par la start-up lilloise Giroptic. L'entreprise de Mark Zuckerberg les a ensuite offertes aux développeurs présents lors de sa conférence F8, qui s'est tenue les 18 et 19 avril à San Jose dans la Silicon Valley, aux Etats-Unis.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

En décembre 2016, la start-up lilloise Giroptic lançait une deuxième caméra capable de filmer et de prendre des photos à 360 degrés. Baptisée IO, celle-ci se différencie de la première caméra sur deux principaux aspects. D'abord, son prix : la nouvelle caméra coûte 249 euros contre 499 euros pour la première. Ensuite, son usage puisque Giroptic IO se place sur le smartphone de l'utilisateur dans lequel elle enregistre directement les photos et vidéos, alors que la première le faisait sur une carte SD.

Un soutien de taille

Ce nouveau produit vient de recevoir un soutien de taille : celui de Facebook qui en a acheté 4 400 afin de les offrir aux développeurs présents lors de sa conférence F8, qui s'est tenue à San Jose mi avril, dans la Silicon Valley aux Etats-Unis. « Cela fait deux ans que nous croisons régulièrement Facebook : nous nous sommes revus au CES de Las Vegas en janvier et ils ont pris cette décision fin janvier », raconte Richard Ollier, fondateur de Giroptic. Il ajoute : « Tous les ans, Facebook choisit une thématique pour sa conférence et offre un cadeau en lien. Mais c'est la première fois que ce cadeau vient d'une société qui ne fait pas partie de leur écosystème. »

« Ils vont communiquer sur le produit à notre place »

Présent lors de cette conférence, Richard Ollier est à présent impatient de voir les images que ces 4 400 développeurs vont produire avec sa caméra. « Ils vont communiquer sur le produit à notre place. C'est une formidable étape pour Giroptic. C'est la validation de la part d'un grand groupe américain d'une technologie qui a été développée à Lille : cela n'arrive pas tous les jours ! », se réjouit Richard Ollier. Celui-ci ne communique pas le chiffre d'affaires de Giroptic, qui emploie une trentaine de personnes. 

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture