Lille

Technologies

La start-up Giroptic lève 4 millions d'euros pour commercialiser sa caméra à 360 degrés

Par Elodie Soury-Lavergne, le 16 décembre 2015

Pour accélérer la commercialisation de sa caméra à 360 degrés, la start-up lilloise Giroptic vient de boucler une levée de fonds de 4 millions d'euros. Son dirigeant, Richard Ollier, évoque déjà une autre opération de ce type courant 2016.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Quatre millions d'euros. C'est la somme que vient de lever la start-up lilloise Giroptic, connue pour avoir affolé Kickstarter avec son projet de caméra prenant des photos et des vidéos à 360 degrés: la 360cam. "C'est la somme nécessaire au développement de la société à l'international et au démarrage de la commercialisation, en finançant le stock", explique Richard Ollier, le dirigeant.

Accélérer la commercialisation dès janvier 2016

Depuis un an environ, suite à une campagne de crowdfunding sur Kickstarter lui ayant rapporté 1,5 million de dollars, la start-up vend sa caméra sur son site Internet uniquement  : "Les premières livraisons auront d'ailleurs lieu ce mois-ci ", indique Richard Ollier. Sur la seule base de ces précommandes, la start-up a réalisé pour le moment un chiffre d'affaires de 3 millions d'euros.

La levée de fonds va permettre de passer à la vitesse supérieure et dès janvier 2016, la caméra de Giroptic sera distribuée auprès du grand public "chez les gros retailers et sur des places de marché comme Amazon", précise le dirigeant. La 360cam sera vendue au prix de 499 €. La start-up compte en écouler 60.000 l'année prochaine et mise donc sur un chiffre d'affaires proche de 30 millions d'euros.

Se développer à l'international

Cette opération financière va également permettre à Giroptic de renforcer son développement dans les trois pays où elle est présente : les Etats-Unis, qui représentent 50 % de son chiffre d'affaires, ainsi que l'Europe et le Japon. "Nous avons un bureau aux USA avec deux personnes et nous allons y recruter sur des postes en marketing/vente", indique le dirigeant. Ces douze derniers mois, la start-up est passée de 10 à 30 personnes.

Vers une autre levée de fonds en 2016

La start-up a réalisé cette levée de fonds après de plusieurs partenaires financiers. "Les principaux investisseurs dans ce tour de table sont Partech Ventures, un fonds très présent aux USA et à Paris et 360 Capital Parners, un fonds italien présent à Paris", note Richard Ollier. A leurs côtés, figurent également le nordiste Finorpa, SOS Venture, ainsi que des investisseurs privés comme Pascal Cagni, l'ancien vice-président d'Apple Europe, Oleg Tscheltzoff, le fondateur de Fotolia et enfin le chanteur américain Aloe Blacc,  qui est "intéressé par de la création de contenus avec notre caméra", explique Richard Ollier.

Malgré cette levée de fonds, les co-fondateurs de Giroptic restent majoritaires au capital : "Cela nous laisse de la place pour réaliser un prochain tour de table rapidement", annonce déjà le dirigeant. Ce dernier devrait avoir lieu courant 2016 et sera encore une fois dédié à la commercialisation : "Le marché du hardware est un marché de volumes et nous allons avoir besoin de cash pour financer les stocks", précise Richard Ollier. Par la suite, la start-up développera d'autres produits, tous en lien avec le 360 degrés.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture