Pas-de-Calais

Agroalimentaire

La brasserie Goudale investit 16 millions d'euros dans une nouvelle ligne de conditionnement

Par Romain Béteille, le 28 avril 2022

La brasserie Goudale, basée à Arques (Pas-de-Calais), continue sa marche en avant. Elle s'est dernièrement équipée d'une seconde ligne de production dédiée aux bouteilles de 75 cl pour faire face à un succès croissant de ses ventes. 

La seule usine de fabrication de Goudale est située à Arques, dans le Pas-de-Calais.
La seule usine de fabrication de Goudale est située à Arques, dans le Pas-de-Calais. — Photo : Goudale

Un changement nécessaire. Depuis deux semaines, la brasserie calaisienne Goudale (160 salariés) fait tourner une toute nouvelle ligne de conditionnement en bouteilles de 75 cl. Elle y fabrique ses bières éponymes et ses autres marques comme Triples Secrets des Moines, Raoul et, depuis janvier, de la limonade.

Deux lignes en simultané

C’est le second investissement majeur récent pour l’entreprise familiale, également propriétaire de la Brasserie de Saint-Omer et des Transports Saint-Arnoult, six ans après avoir fait des Brasseurs de Gayant la brasserie Goudale en déménageant dans la nouvelle usine d’Arques.

16 millions d'euros ont été nécessaires pour ce nouvel équipement. Il est installé dans l’entrepôt principal de l’usine, 50 000 mètres carrés couverts sur un site de 25 hectares. En parallèle, Goudale a dû reconstruire un nouvel entrepôt de 15 000 mètres carrés, entièrement dédié au stockage logistique de ses produits.

"Nous étions au maximum de nos capacités sur la ligne existante, qui produisait tous les formats (25, 33 et 75 cl). Cette nouvelle ligne est entièrement dédiée à la bouteille de 75 cl, un produit important pour nous. Nous avons désormais une capacité de 35 000 bouteilles à l’heure", se félicite Gery Pourbaix, directeur général du site.

Accompagner la croissance

"La consommation d’eau pendant la fabrication est recyclée via un traitement UV. La teneur en oxygène de nos bouteilles est très basse, ce qui permet d’avoir une conservation potentielle beaucoup plus longue. Enfin, la vérification du datage des produits est aussi plus performante", révèle Gery Pourbaix.

Le succès de Goudale, porté par celui des bières de spécialité, justifie largement ce nouvel investissement. "Depuis quatre ans, notre croissance est d’environ 30 % chaque année. On n’avait pas imaginé grandir aussi vite", termine le responsable. 600 000 hectolitres sont sortis du site l’an dernier, pour un chiffre d’affaires de 160 millions d'euros. Une dizaine d’embauches sont prévues pour accompagner ce développement.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition