Lille

Technologies

IVS accélère grâce au mastodonte BVA

Par Jeanne Magnien, le 04 avril 2018

Depuis mai 2015, IVS développe à Euratechnologies un boîtier intelligent qui permet d'analyser les parcours clients en magasin. La start-up vient de faire entrer le groupe BVA à son capital pour accélérer la commercialisation de cet outil destiné aux acteurs du retail.

Franck Selve est le dirigeant de la start-up IVS, qui propose aux entreprises du retail d'optimiser l'organisation de leurs points de vente en recueillant et analysant le comportement des clients en boutique.
Franck Selve est le dirigeant de la start-up IVS, qui propose aux entreprises du retail d'optimiser l'organisation de leurs points de vente en recueillant et analysant le comportement des clients en boutique. — Photo : IVS

Le rythme pourrait s'accélérer rapidement pour IVS, start-up d'Euratechnologies qui commercialise depuis un an une solution vidéo destinée à analyser le parcours client en magasin. L'entreprise vient en effet de signer un partenariat exclusif avec le groupe parisien BVA (155 M€ de CA en 2016, 700 collaborateurs), spécialisé dans l'étude d'opinion et le conseil, qui entre à son capital à hauteur de 39 %.

Au cours de cette opération, complétée par une nouvelle contribution de son investisseur historique Bruno Flipo, dirigeant de Rayonor, IVS a levé 1,5 M€ et s'ouvre de nouvelles perspectives. « Le rapprochement avec BVA s'est fait de manière très simple et naturelle, après que le groupe a annoncé qu'il cherchait à investir de façon minoritaire dans des start-up. Nous les avons rencontrés et le feeling est très bien passé, si bien qu'en trois mois l'ensemble de l'opération était signé et validé, un record ! », sourit Franck Selve, le dirigeant d'IVS. « Nous sommes très complémentaires : IVS représente une brique technologique qui vient compléter l'offre de BVA en lui permettant de récolter de la donnée. De leur côté, ils vont nous permettre d'offrir à nos clients une solution d'analyse des données, que certains demandent déjà. »

Une offre conjointe à l'été

Fixés à l'entrée des magasins, les boîtiers d'IVS se font oublier mais ne manquent rien. Ils enregistrent les entrées et sorties, puis suivent le parcours des clients pour retenir combien vont ressortir les mains vides, combien vont ignorer les promotions ou au contraire s'y arrêter... Le tout sans capturer d'images ni enregistrer de données personnelles, insiste Franck Selve. Ces données se retrouvent sur un tableau de bord. Une somme d'informations précieuses pour mesurer l'impact d'un affichage promotionnel par exemple. « Nos clients n'ont souvent pas le temps ou la compétence d'analyser les données que nous leur fournissons et nous demandent de le faire. Nous allons désormais régler ce problème réglé en élaborant une offre avec BVA, qui est expert dans l'analyse des comportements client », souligne Franck Selve. IVS et BVA finaliseront d'ici l'été une offre commune, avec Promod comme "cobaye volontaire". 

Double argument commercial

Désormais adossée à un grand groupe, IVS se voit pousser des ailes. Et si 2018 devait être une année charnière pour la start-up, qui doit atteindre la rentabilité cette année avec 1 M€ de CA prévu contre 300 000 € en 2017, son horizon s'élargit d'un coup. La crédibilité de BVA devrait jouer un rôle d'accélérateur pour la start-up de 9 salariés, qui a déjà 26 enseignes du retail pour clientes. « L'argument commercial est double : d'une part, nous pourrons proposer à nos prospects et clients une solution clé en main grâce à l'accompagnement d'un acteur majeur du secteur, et d'autre part ils seront rassurés sur la pérennité d'IVS. Certains sont parfois réticents à s'engager avec une start-up », estime le dirigeant. « De notre côté nous allons bénéficier de leur expérience et de leur renommée, notamment à l'international, où nous allons pouvoir répondre conjointement à des appels d'offres.»

Franck Selve est le dirigeant de la start-up IVS, qui propose aux entreprises du retail d'optimiser l'organisation de leurs points de vente en recueillant et analysant le comportement des clients en boutique.
Franck Selve est le dirigeant de la start-up IVS, qui propose aux entreprises du retail d'optimiser l'organisation de leurs points de vente en recueillant et analysant le comportement des clients en boutique. — Photo : IVS

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail