Lille

Formation

Idex : quatrième tentative pour l'Université de Lille

Par Virginie Wojtkowski, le 17 octobre 2016

C'est aux côtés de Décathlon que l'Université de Lille et la Métropole Européenne de Lille Nord-­Europe relancent leur candidature à la labellisation Idex.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

La région des Hauts-de-France candidate, pour la 4e fois, à la labellisation Idex (Initiatives d'excellence). En pré-sélection, le jury avait reproché au dossier porté par la Communauté des Universités et des Etablissements Lille Nord de France le manque d'appui du monde des entreprises, capable d'embaucher des doctorants et financer des projets de recherche. C'est dorénavant chose faite avec l'appui de Décathlon. François de Witte, directeur général France de Décathlon, se dit « convaincu du bien-fondé de la démarche du projet élaboré par l'Université de Lille au profit du développement de l'enseignement et la recherche ». Il s'est ainsi engagé à apporter son soutien au projet lillois.

Selon Damien Castelain, président de la Métropole Européenne de Lille, « la labellisation Idex viserait à faire de nos universités et écoles du territoire un campus à l'américaine capable de faire référence à l'international ». Un peu plus de 600 millions d'euros sur 10 ans sont en jeu, voire même le double si l'on prend en compte l’effet de levier pour l’enseignement supérieur régional. Le territoire a jusqu'au 28 novembre pour déposer sa candidature avant d'en connaitre le résultat fin février. « Nous avions réuni toute la puissance de la recherche publique mais il nous manquait une entreprise du territoire connue et présente à l'international, une entreprise du territoire qui, concrètement, travaille quotidien avec la rechercher et la valorise dans sa production. Je souhaite que l'engagement de Décathlon soit un exemple pour tous les acteurs du monde économique du territoire », ajoute Damien Castelain.

En vue de l'obtention de l'Idex, labellisation considérée comme « incontournable pour ancrer définitivement la recherche et l'enseignement supérieur dans le peloton de tête des sites européens », l'Université de Lille s'était par ailleurs lancée dans une fondation de 15 millions d'euros. Portée par la ComUE Lille Nord de France, qui regroupe les six universités publiques régionales, la FUPL, l'INRIA et la CNRS, la candidature Idex est construite sur la fusion des universités publiques lilloises d’ici 2019.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition