Hauts-de-France

Agroalimentaire

Herta investit 58,5 millions d'euros dans les Hauts-de-France

Par Jeanne Magnien, le 26 novembre 2020

Le géant de l’agroalimentaire Herta annonce un vaste plan d’investissement sur ses installations françaises. Sur les 85 millions d’euros investis, 58,5 millions seront fléchés vers ses deux sites des Hauts-de-France et en particulier, celui de Saint-Pol-sur-Ternoise, dans le Pas-de-Calais.

Arnaud de Belloy est le directeur général d'Herta France.
Arnaud de Belloy est le DG d'Herta. Le groupe investit 57 M€ pour agrandir et moderniser son usine de Saint-Pol-Sur-Ternoise. — Photo : © Marc BERTRAND

Malgré le contexte compliqué, Herta annonce un vaste plan d’investissement sur les deux prochaines années. Le géant de l’agro-industrie spécialisé dans les produits de charcuterie et traiteur, basé en Allemagne, appartient depuis juillet à une coentreprise créée entre l’espagnol Tarradellas et le suisse Nestlé. Implanté depuis 1973 dans les Hauts-de-France, le groupe compte, à Saint-Pol-sur-Ternoise (Pas-de-Calais), sa plus grosse unité de production française.

Employant 1 200 personnes, elle produit la plupart des spécialités charcutières de la marque, des célèbres Knacki aux derniers nés, comme la gamme de jambon sans nitrite lancée par Herta en 2017. Au total, ce sont quelque 70 000 tonnes de marchandises qui quittent chaque année l’usine de Saint-Pol pour être vendues un peu partout en France et en Europe.

57 millions investis dans l’usine de Saint-Pol

Et les quantités produites sur le site vont sans aucun doute aller croissant. En investissant 57 millions d’euros dans son usine du Pas-de-Calais, Herta compte l’agrandir de 3 000 m² pour créer "un nouvel atelier de conditionnement pour les saucisses Knacki", précise un communiqué. Plus largement, cet investissement comprend la modernisation des installations existantes, ainsi que l’augmentation des capacités de production du site. Un projet très bien accueilli par la municipalité et le territoire, sur lequel Herta fait figure de premier employeur.

"Nous poursuivons notre ambition de croissance. Nous souhaitons demeurer la marque la plus achetée par les Français, et ce, grâce à des produits sains, innovants et de qualité. Cet investissement […] affirme aussi notre volonté de renforcer notre savoir-faire agroalimentaire au sein du tissu industriel français. C’est un message fort que nous adressons à tous nos partenaires des filières agricoles, à nos clients distributeurs et à tous nos salariés qui participent, de l’amont à l’aval, au succès quotidien d’Herta. Grâce à cet investissement, nous nous projetons dans l’avenir, avec confiance, en continuant d’innover, en répondant aux demandes de nos consommateurs et en assumant notre leadership", commente, dans un communiqué, Arnaud de Belloy, DG d’Herta.

1,5 million pour moderniser une plateforme logistique

En parallèle, Herta investit aussi pour moderniser sa plateforme logistique de Le Meux, dans l’Oise. 1,5 M€ va être dévolu au site, qui alimente les distributeurs de la moitié nord de la France. Ses infrastructures informatiques, techniques, ainsi que les bâtiments vont être modernisés. Herta annonce également sa volonté de tester sur le site " de nouvelles technologies en logistique", et d’en diminuer la consommation d’eau et d’énergie.

Arnaud de Belloy est le directeur général d'Herta France.
Arnaud de Belloy est le DG d'Herta. Le groupe investit 57 M€ pour agrandir et moderniser son usine de Saint-Pol-Sur-Ternoise. — Photo : © Marc BERTRAND

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail