Lille

Loisirs

Hall U Need, un futur concentré de loisirs dans 7 000 mètres carrés

Par Elodie Soury-Lavergne, le 22 décembre 2020

C’est en pleine crise sanitaire que Cyril Parenna s’apprête à ouvrir Hall U Need, un complexe lillois misant à la fois sur la restauration et une offre de divertissement multiloisirs. Ce concept, importé tout droit des États-Unis, représente un investissement de 4,2 millions d’euros. L’ouverture est prévue début 2021.

Cyril Parenna a importé des Etats-Unis le concept de multiloisirs intérieurs, proposé par Hall U Need.
Cyril Parenna a importé des Etats-Unis le concept de multi-loisirs intérieurs, proposé par Hall U Need. — Photo : Hall U Need

En pleine crise sanitaire, Cyril Parenna n’a pas renoncé à son projet d’ouvrir, début 2021, un grand complexe mêlant à la fois restauration et loisirs intérieurs sur 7 000 m², à Saint-André-lez-Lille (Nord), sur le site des Halls de la Filature.

Le pari du multi-loisirs

Hall U Need rassemblera donc divers loisirs (bowling, réalité virtuelle, jeux d’arcade, karaoké, etc.), en un seul et même lieu, pour répondre aux attentes de « tous les goûts et tous les âges ». Un concept tout droit importé des États-Unis par cet entrepreneur de 44 ans, qui n’a jamais opéré dans ce secteur d’activité. « De 2000 à 2018, j’ai travaillé dans le tourisme, pour le compte de tour-opérateurs. J’ai également créé et dirigé une société dans ce domaine, de 2002 à 2009 », indique-t-il. L’enveloppe issue de la revente de cette société, à un autre tour-opérateur, a été investie dans ce nouveau projet, qui se chiffre à 4,2 millions d’euros. « Je possède deux tiers des parts de Hall U Need, le reste étant détenu par le fonds Nord Capital et par Bpifrance », précise l’entrepreneur, qui a complété le financement par quatre emprunts bancaires.

C’est en 2015 que cette idée a germé dans la tête de cet entrepreneur : « Je gardais ma fille de 11 ans un week-end sur deux. Cherchant des activités, je trouvais que l’offre n’était pas très développée, d’autant qu’il s’agissait chaque fois de proposition mono-loisir ». Cyril Parenna griffonne alors quelques idées sur une feuille blanche et part trouver l’inspiration aux États-Unis, à Miami et Orlando. Là-bas, les enseignes multi-loisirs intérieurs sont non seulement légion mais surtout, d’envergure nationale. « Il n’existe pas de telles chaînes en France », note l’entrepreneur, qui entend bien y remédier.

Vers une enseigne nationale

Si ce projet n’est pas remis en cause par la crise sanitaire, selon Cyril Parenna, la date d’ouverture pourrait toutefois l’être. Hall U Need doit démarrer en janvier 2021, une échéance qui pourrait être décalée d’un mois, selon l’entrepreneur : « Le complexe s’étend sur 7 000 m², nous pourrons donc mettre en œuvre sans difficultés les différentes mesures sanitaires, telle que la distanciation sociale ». Ce qui pose question, c’est l’ouverture du bar et du restaurant sur cette période. « Nous avons la possibilité d’ouvrir le complexe partiellement, en attendant que la situation s’améliore », souligne-t-il. Pour le démarrage, Cyril Parenna a prévu une cinquantaine de salariés, une jauge qui pourra, là aussi, être ajustée en fonction de la situation sanitaire.

Malgré un contexte compliqué, l’entrepreneur se veut optimiste. Sur le premier exercice, il a prévu de réaliser un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros. Et il compte dégager des bénéfices dès la première année : « Dans le loisir, soit un concept fonctionne tout de suite, soit il ne décolle jamais », lance-t-il. Pour remplir le complexe sur les périodes creuses, il mise sur les réunions et conventions d’entreprise. Si les résultats sont au rendez-vous des objectifs, le complexe sera dupliqué ailleurs en France. « Mon objectif, et celui de Bpifrance, c’est de créer une enseigne nationale. Si ça fonctionne, nous dupliquerons donc le concept en propre, en France puis à l’étranger. Ce sont des investissements un peu lourds pour envisager la franchise… », conclut le dirigeant.

Cyril Parenna a importé des Etats-Unis le concept de multiloisirs intérieurs, proposé par Hall U Need.
Cyril Parenna a importé des Etats-Unis le concept de multi-loisirs intérieurs, proposé par Hall U Need. — Photo : Hall U Need

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail