Pas-de-Calais

Transport

Getlink se déclare "Brexit Ready"

Par Elodie Soury-Lavergne, le 02 septembre 2019

Aux premières loges du Brexit, le groupe Getlink a réalisé une série d'investissements qui lui permettent de se déclarer "Brexit Ready", même en cas de no-deal.

Suite à une série d'investissements, le groupe Getlink se déclare "Brexit Ready"
Suite à une série d'investissements, le groupe Getlink se déclare "Brexit Ready" — Photo : Getlink

Aux premiers rangs des entreprises impactées par le Brexit, figure le groupe Getlink (ex-Eurotunnel), qui se déclare « Brexit Ready ». Et ce, malgré la possibilité d’un no-deal, un scénario qui semble de plus en plus probable, au vu de l’actualité de ces dernières semaines. Le groupe précise toutefois qu'« un accord serait préférable » et rappelle que la valeur des échanges de marchandises transitant par le tunnel sous la Manche est de 140 milliards d’euros par an, soit 26 % des échanges entre l’Union européenne et le Royaume-Uni.

Des aménagements pour les marchandises

« Pour les marchandises, un nouveau cadre s’appliquerait en cas de "no-deal" avec une prédéclaration dans les systèmes douaniers avant l’arrivée du camion sur le terminal de Coquelles ou celui de Folkestone », souligne Getlink. Le groupe a donc réalisé plusieurs investissements, afin d’être prêt le 31 octobre 2019. Près de 5 000 camions passent quotidiennement par le tunnel sous la Manche : pour maintenir la fluidité actuelle, le groupe a créé deux zones de vérifications et contrôles à Coquelles et Folkestone, où seront scannés les documents douaniers. Ces deux zones permettent de vérifier jusqu’à 20 camions à la fois, en quelques minutes.

Les camions déclarés conformes pourront traverser la Manche tout de suite. Pour les autres, nécessitant d’être vérifiés plus en détail, le groupe a créé une zone Sivep-Douanes, avec 9 quais de chargement et déchargement, qui sera dédiée aux camions en provenance du Royaume-Uni. Un parking sécurisé de 240 places a également été aménagé pour les camions en partance pour le Royaume-Uni. Le groupe annonce également la création de nouveaux postes d’assistants en douane Eurotunnel, « afin d’aider les chargeurs et les transporteurs à mettre leurs documents en conformité en cas de besoin ».

Peu de changements pour les passagers

Enfin, pour les passagers empruntant le tunnel sous la Manche (11 millions de passagers Eurostar et autant pour les navettes Eurotunnel le Shuttle), les contrôles de passeport ou carte d’identité seront réalisés à leur embarquement, « comme c’était le cas jusqu’à présent ». Le groupe ajoute qu’un service de détaxe leur sera ouvert sur ses terminaux.

Suite à une série d'investissements, le groupe Getlink se déclare "Brexit Ready"
Suite à une série d'investissements, le groupe Getlink se déclare "Brexit Ready" — Photo : Getlink

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.