Lille

Immobilier

Frédérique Seels (MEL) : « Lille est devenue une place immobilière extrêmement attractive »

Par Marie Boullenger, le 10 mars 2020

Après une année 2018 record, l’immobilier de bureau dans la métropole lilloise poursuit sa bonne dynamique en 2019. Frédérique Seels, vice-présidente à la Métropole Européenne de Lille (MEL), en charge de la gouvernance économique et du commerce, fait le point.

Frédérique Seels, vice-présidente de la MEL en charge de la gouvernance économique, du commerce et de Lille Capitale mondiale du design 2020.
Frédérique Seels se dit confiante pour le marché de l'immobilier de bureau d'ici les années à venir dans la métropole lilloise. — Photo : Mel

Comment se porte le marché de l’immobilier de bureau dans la métropole lilloise ?

Frédérique Seels : Les chiffres sont très bons, nous sommes au coude à coude avec Lyon sur la première place immobilière tertiaire en province en termes de transactions. En 2019, le marché a suivi la même tendance qu’en 2018. 189 000 m² de bureaux ont été commercialisés sur les 9 premiers mois sans compter les 3 derniers mois de 2019 (ces chiffres ne sont pas encore publiés). Au total, 279 000 m² avaient été commercialisés sur l'année 2018. Lille est devenue une place immobilière avec beaucoup de profondeur et extrêmement attractive pour les entreprises. La tendance devrait se poursuivre en 2020 et Lille pourrait même devancer Lyon en 2021. L’objectif est avant tout de conforter notre place dans le trio de tête national avec Paris et Lyon. De grosses transactions immobilières sont en cours au sein des programmes immobiliers tels que Shake à Euralille qui accueillera le siège de la Caisse d'Epargne Hauts-de-France (14 000 m²), Open’Air à Villeneuve d’Ascq (17 500 m²), futur siège du groupe Mobivia (Norauto, Midas) ou encore le Work City Lab sur les grands boulevards (8 600 m²).

Quels sont les zones les plus attractives de la métropole ?

F. S. : Villeneuve d’Ascq est un territoire extrêmement attractif avec 57 000 m² commercialisés sur les 9 premiers mois de 2019. Lille suit avec 47 000 m² et l’on retrouve le quartier Euralille avec 33 000 m². De nombreux chantiers sont aussi en cours à Lomme qui poursuit sa montée en puissance. Une partie des transactions sont faites par des entreprises du Nord qui déménagent ou s’agrandissent mais aussi par des entreprises d’autres régions qui souhaitent s’implanter. De plus en plus d’acteurs s’installent progressivement comme IBM qui est arrivé avec seulement quelques collaborateurs et qui emploie aujourd’hui plus de 600 personnes à Marcq-en-Baroeul. Les sites d’excellence comme Euratechnologies, Eurasanté ou encore la Plaine Images drainent de l’activité sur le territoire. Le numérique est en pleine croissance et de plus en plus d’entreprises de ce secteur d’activité décident de s’implanter sur notre territoire. 

Sur quoi repose l’attractivité de la MEL ?

F. S. : Les atouts de la métropole lilloise sont nombreux, à commencer par sa position géographique et ses 1,2 million d’habitants dont 115 000 étudiants. Le prix de l’immobilier moins élevé que dans des villes comme Lyon, Marseille et Bordeaux penche aussi dans la balance des entreprises. Aujourd’hui, le territoire compte 50 sièges sociaux, ce qui place Lille juste derrière Paris. D’autre part, la MEL a injecté 300 M€ pour l’aménagement des parcs d’activités sur l’ensemble de la métropole et continue d’investir 10 M€ chaque année pour la rénovation des parcs existants. Nous attirons également les entreprises pour la fibre optique qui sera déployée sur l’ensemble du territoire en 2020 ainsi que pour ses nouvelles solutions de mobilité électrique au coeur des sites économiques. Enfin, un gros travail sur l’attractivité de la ville a été fait avec Hello Lille qui met en avant notamment le dynamisme sportif et culturel du territoire.

Frédérique Seels, vice-présidente de la MEL en charge de la gouvernance économique, du commerce et de Lille Capitale mondiale du design 2020.
Frédérique Seels se dit confiante pour le marché de l'immobilier de bureau d'ici les années à venir dans la métropole lilloise. — Photo : Mel

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail