Pas-de-Calais

Industrie

Durisotti passe dans les mains du groupe Liberty

Par Elodie Soury-Lavergne, le 04 mars 2019

Le tribunal de commerce d'Arras vient d'autoriser le groupe industriel britannique à reprendre le constructeur carrossier Durisotti, basé à Sallaumines, dans le Pas-de-Calais. 

Le constructeur carrossier Durisotti appartient désormais au groupe britannique Liberty.
Le constructeur carrossier Durisotti appartient désormais au groupe britannique Liberty. — Photo : Elodie Soury-Lavergne, le Journal des entreprises

L’industriel britannique Liberty vient de reprendre le constructeur carrossier Durisotti, à la barre du tribunal de commerce d’Arras. Le groupe va prendre en charge les trois sites de la PME, situés à Sallaumines (siège), dans les Hauts-de-France, à Agen en Nouvelle Aquitaine et à Metz, dans la région Grand Est.

Consolider l’activité de Durisotti

Fondé en 1956, Durisotti est le deuxième carrossier industriel en France. Cette entreprise, qui emploie 200 salariés, convertit près de 17 000 véhicules utilitaires légers (moins de 3,5 tonnes) par an : des véhicules des forces de l’ordre, de transport de marchandises, de transport de personnes, de services postaux, etc.

Durisotti était en redressement judiciaire depuis le 30 janvier dernier. La PME avait déjà fait l’objet d’une telle mesure, en 2013. Depuis, la société s’était employée à « accroître ses revenus et ses marges et à développer de nouvelles gammes de produits », indique Liberty. Fin 2017, Durisotti annonçait d’ailleurs être sur le point de renouer avec la rentabilité, terminant l’année sur un chiffre d’affaires de près de 45 M€. Les objectifs du groupe Liberty seront « de consolider le carnet de commandes de l’entreprise, de diversifier son offre de produits et d’accroître sa base clientèle ».

Liberty se renforce en France

Liberty appartient au groupe international GFG Alliance, fondé et détenu par la famille britannique Gupta. Avec cette opération, le groupe consolide ses positions en France. « Durisotti nous aidera à renforcer et à diversifier notre présence en aval dans le secteur automobile, rejoignant nos autres activités françaises dans notre chaîne de valeur intégrée », explique Sanjeev Gupta, président de GFG Alliance.

Ce groupe emploie près de 14 000 personnes, pour un chiffre d’affaires supérieur à 15 milliards de dollars. Il s’agit de sa deuxième opération dans les Hauts-de-France : fin 2018, Liberty avait déjà réalisé l’acquisition de l’industriel Aluminium Dunkerque, pour un montant de 500 millions de dollars.

Le constructeur carrossier Durisotti appartient désormais au groupe britannique Liberty.
Le constructeur carrossier Durisotti appartient désormais au groupe britannique Liberty. — Photo : Elodie Soury-Lavergne, le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.