Lille

Distribution

Ducatillon double sa surface pour accompagner sa croissance

Par Jeanne Magnien, le 14 novembre 2022

Le spécialiste du loisir outdoor nordiste Ducatillon a doublé sa surface d’entrepôt, pour accompagner sa forte croissance depuis le Covid. Le distributeur, reconnu pour son expertise dans l’élevage ou la chasse, a notamment conquis une nouvelle clientèle, plus jeune et plus urbaine.

Emmanuel Bourgeois, le directeur général de Ducatillon, entend enrichir sa gamme avec les équipements pour la randonnée notamment.
Emmanuel Bourgeois, le directeur général de Ducatillon, entend enrichir sa gamme avec les équipements pour la randonnée notamment. — Photo : Jeanne Magnien

Depuis une cinquantaine d’années, Ducatillon s’est imposé comme l’interlocuteur privilégié des passionnés d’élevage, de chasse ou de randonnée. Sur catalogue et depuis 2016, sur le web, le Vadiste, désormais e-commerçant, distribue quelque 20 000 références de produits techniques, destinés à un public de particuliers, "amateurs avertis" entretenant un poulailler ou des ruches, ou s’adonnant régulièrement à la chasse ou la pêche. Depuis longtemps implantée à Cysoing (Nord), la PME de 75 salariés a déménagé fin octobre dans de nouveaux locaux, dans la ville voisine de Villeneuve-d’Ascq. Un entrepôt, délaissé par Kiabi, lui a permis de doubler sa surface, pour passer à 20 000 m², et rationaliser ainsi sa logistique. "Nous avons investi de manière importante pour automatiser une partie de nos expéditions, qui représentent environ 3 000 colis par jour. De l’autre côté, la partie réception et stockage, est très vaste, le travail en équipes est largement facilité. Et nous avons encore la place de grandir !" se félicite Emmanuel Bourgeois, le DG de Ducatillon. Outre les bureaux, une petite surface de vente est accolée à l’entrepôt, dans laquelle les clients peuvent venir chercher leurs commandes, ou trouver conseil auprès des salariés, très spécialisés.

Nouvelle clientèle

Depuis le Covid, l’activité du distributeur est en effet en forte croissance. Les confinements ont, d’une part, donné des envies de loisirs d’extérieur à une large partie de la population, en France comme ailleurs en Europe. Ils ont aussi incité ceux disposant d’un balcon ou d’un jardin, parfois après un déménagement, à en profiter davantage. "Notre gamme de potagers débute par des modèles d’un mètre sur un mètre, parfaitement adaptés à un balcon, en ville. Depuis le Covid, nous avons une clientèle plus jeune et plus urbaine. Typiquement, nos nouveaux clients, ce sont des familles qui viennent d’emménager dans une maison, et veulent un poulailler pour aller chercher les œufs avec les enfants", décrit ainsi Emmanuel Bourgeois. La PME, qui a réalisé 30 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2021, contre une vingtaine en 2019, constate une bonne dynamique sur tous ses marchés. Pour grandir, elle entend continuer à diversifier son offre, tant par le nombre de produits, que par le développement de nouveaux segments de marché, comme le matériel d’apiculture, dernière addition en date au catalogue. "Nous avons beaucoup de pistes de développement, la randonnée et le soin aux animaux domestiques sont par exemple des axes forts actuellement. Nous allons renforcer notre offre, notamment dans l’habillement, en privilégiant les produits de qualité, fabriqués en France ou en Europe", précise Emmanuel Bourgeois.

Miser sur l’international

Ducatillon mise également sur l’international. Son site, qui comptabilise 8 millions de visites par an, est traduit en plusieurs langues, et depuis 2019, la PME développe une activité vers l’étranger, expédiant des colis vers la Belgique, l’Autriche ou l’Espagne. "L’export pèse encore relativement peu dans notre activité, mais nous prévoyons d’atteindre les 20 % du chiffre d’affaires d’ici quelques années. Cela va notamment passer par l’ouverture des pays d’Europe du Nord, qui constituent un marché important dans notre secteur d’activité.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition