Nord

Textile

Interview Doublet : « Nous mobilisons 80 salariés sur le Tour de France »

Entretien avec Clément Rohaut, chef de projet Tour de France chez Doublet

Propos recueillis par Elodie Soury-Lavergne - 22 juillet 2020

Partenaire du Tour de France depuis 2002, l’entreprise Doublet a dû faire face cette année à un report de deux mois de cet événement sportif. Fabricant de drapeaux et de supports de communication pour les événements sportifs, les marques et les collectivités, l’entreprise emploie 300 salariés, dont 120 dans son siège d’Avelin (Nord), pour un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros. Clément Rohaut, chef de projet en charge du Tour de France, revient sur cette édition 2020 atypique.

Clément Rohaut (à droite), chef de projet Tour de France au sein de l'entreprise de textile événementiel lilloise Doublet
Clément Rohaut (à droite), chef de projet Tour de France au sein de l'entreprise de textile événementiel Doublet, briefe l'équipe dédiée à l'événement sportif. — Photo : Doublet

Le Journal des Entreprises : Doublet est partenaire technique du Tour de France depuis 2002. Comment cet événement mobilise-t-il l’entreprise ?

Clément Rohaut : Le Tour de France, c’est 80 salariés mobilisés sur place, dont 20 ou 30 en interne, complétés par des personnes recrutées en CDD. Ces équipes sont logées durant 28 jours dans des tour-bus, pour suivre chaque étape, mais le travail sur l’événement démarre bien en amont. Ce sera cette année notre 19e édition du Tour. Dès qu’une édition se termine, nous avons un petit mois avant de nous lancer dans la préparation de la suivante. Notre objectif, sur cet événement, c’est de mettre en avant la visibilité du Tour de France et de ses partenaires, à travers différents supports : banderoles, drapeaux, peinture, barrières, etc. Sur place, nos équipes sont organisées par zones : elles installent la visibilité sur les 50 derniers kilomètres, assurent la sécurité des cyclistes et du public, suppriment la publicité sauvage, délimitent les espaces presse et VIP, et affichent à la ligne d'arrivée les couleurs du Tour et de ses partenaires.

Après une période d’incertitude sur sa tenue, le Tour de France 2020 a été reporté du 29 août au 20 septembre. Quelles sont les conséquences pour Doublet ?

C.R. : En interne, la production des différents supports a été différée, car nous nous demandions si le Tour allait avoir lieu. Par ailleurs, les trois quarts des produits sont soumis à la validation du partenaire. Nous avons aussi eu moins de temps pour réaliser les recrutements. Le Tour de France est pour nous un gros événement en matière de logistique et de temps, mais pas le plus important en termes de chiffre d’affaires, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer. C’est une belle vitrine de notre savoir-faire, notamment auprès des collectivités locales traversées par le Tour. Mais c’est un événement sportif parmi d’autres, nous travaillons également avec les Fédérations de cyclisme, de natation, handisport… Notre haute saison événementielle (activité qui représente un tiers du chiffre d'affaires, NDLR) se déroule habituellement d’avril à septembre. Cette année, elle a été décalée sur les mois de septembre et octobre, en raison de la crise sanitaire, mais 40 % des événements reportés restent à ce jour annulés.

Tour de France
Tour de France - Photo : Thomas Maheux

Quels sont les grands changements pour vous d'une édition du Tour à l'autre ?

C.R. : Depuis 20 ans, les technologies et supports ont beaucoup évolué dans l’événementiel. Le responsable peinture pourrait en attester, il y participe pour la 19e année ! Il n’y a jamais un Tour identique au précédent, ne serait-ce que parce que les étapes changent. Chaque année, nos designers travaillent sur des supports innovants, que nous proposons à notre client Amaury Sport Organisation, comme les banderoles en tissu plutôt qu'en PVC. Et tous les ans, nous négocions pour avoir plus de travail, sur certains points kilométriques par exemple. Une réflexion est également en cours pour mettre en place une édition spéciale pour les 20 ans d'accompagnement du Tour par Doublet, en 2021. Mais d'une certaine façon, 2020 est déjà une année particulière, en raison des mesures que nous devons prendre pour respecter les normes sanitaires. Dans les dotations vestimentaires des équipes, nous ajoutons cette année des lots de masques, du gel antibactérien… L’installation prendra plus de temps car il faudra désinfecter très souvent. C’est une période compliquée, car dans l’événementiel il faut être réactif mais à présent, cette exigence est décuplée.

Clément Rohaut (à droite), chef de projet Tour de France au sein de l'entreprise de textile événementiel lilloise Doublet
Clément Rohaut (à droite), chef de projet Tour de France au sein de l'entreprise de textile événementiel Doublet, briefe l'équipe dédiée à l'événement sportif. — Photo : Doublet

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail