Nord

Industrie

Delta Neu met au point un sas de confinement

Par Marie Boullenger, le 26 août 2020

Spécialisée dans le traitement de l’air, la société Delta Neu a été contrainte de mettre en pause son activité initiale pendant la crise. Pour rebondir, elle s’est lancée dans la fabrication de sas de confinement à destination du milieu hospitalier. Une innovation fructueuse, qui lui ouvre de nouvelles perspectives de développement.

Durant la crise sanitaire, Delta Neu a mis au point un sas à destination du milieu hospitalier.
Durant la crise sanitaire, Delta Neu a mis au point un sas à destination du milieu hospitalier. — Photo : Delta Neu

Basée à La Chapelle d’Armentières, Delta Neu conçoit du matériel dédié au traitement de l’air en milieu industriel. La PME, qui emploie 200 collaborateurs, réalisait en 2019 un chiffre d’affaires de 38 millions d’euros. Ses produits s’adressent à l’industrie aéronautique, automobile, agroalimentaire mais avant tout, à l’industrie nucléaire. En effet, toutes les centrales nucléaires de France disposent de sas et de matériel de décontamination produits par la société nordiste. Lorsque la France a été confinée en mars dernier, Delta Neu s’est appuyé sur son expertise d’origine pour se lancer dans la fabrication de sas de confinement destinés aux hôpitaux. « Notre activité tournait complètement au ralenti. On ne pouvait pas rester insensibles à la situation. Notre métier est d’assurer la protection des personnes en première ligne dans les centrales nucléaires. Nous tirons profit de notre expérience pour nous adapter à n’importe quelle situation de crise. Si le mot confinement a été découvert par la population, ce terme est chez nous employé au quotidien », explique Christophe Benjamin, directeur général de Delta Neu. Face à la gravité de la situation, les équipes en recherche et innovation ont été mises sur le pont. Dans l’urgence, Delta Neu a développé en moins de deux semaines un sas de confinement innovant pour le milieu hospitalier, mais aussi pour les EPHAD.

Dispositif d’assainissement de l’air à 99,5 %

Gonflable en moins d’une minute, la cabine de renouvellement de l’air a très rapidement soulagé les services Covid des hôpitaux. D’une surface comprise entre 6 m² et 9 m², le sas contient une machine de purification de l’air qui permet d’assurer un environnement sain et sécurisé pour les patients contaminés. « Nous créons une zone de confinement en un temps record. Avec ce dispositif d’assainissement de l’air à 99,5 %, le sas permet d’éviter d’étendre la propagation du virus ». Utilisée jusqu’à présent dans le secteur nucléaire, cette innovation a permis de gérer un afflux important de malades pendant la crise. Plusieurs modèles de cabines ont même été élaborés afin de s’adapter aux différentes structures.

Intérêt des Indiens et des Américains

Quelques semaines seulement après l’annonce du confinement, les sas de Delta Neu ont pris place dans les hôpitaux de Paris (APHP) mais aussi dans les hôpitaux de campagne en Alsace, premier foyer de l’épidémie en France. « L’intérêt des acteurs de la santé pour notre innovation nous offre de belles perspectives de développement », reconnaît le dirigeant. Le dispositif novateur a d’ailleurs séduit au-delà des frontières françaises. Delta Neu confie avoir noué des contacts avec des clients en Inde et aux États-Unis, notamment l’US Army. Deux pays où l’épidémie n’est toujours pas maîtrisée. « Le sas nous a permis de sortir la tête de l’eau pendant la crise et aujourd’hui, il intéresse le marché international. Il y a eu des réactions un peu partout dans le monde, c’est une belle reconnaissance », se félicite Christophe Benjamin.

Depuis le 11 mai, Delta Neu a relancé son activité historique. Fortement impactée, l’entreprise assure qu’il est encore trop tôt pour estimer les pertes. La crise du Covid-19 aura tout de même été bénéfique pour l’entreprise qui s’ouvre désormais au secteur de la santé et qui envisage, à terme, de cibler les crèches et les écoles.

Durant la crise sanitaire, Delta Neu a mis au point un sas à destination du milieu hospitalier.
Durant la crise sanitaire, Delta Neu a mis au point un sas à destination du milieu hospitalier. — Photo : Delta Neu

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail