Lille

Services

Déconfinement : Moffi adapte sa plateforme pour aider à gérer les flux de salariés

Par Jeanne Magnien, le 12 mai 2020

La start-up lilloise Moffi, qui propose un service permettant de mieux gérer l'utilisation des différents locaux et espaces d'une entreprise, a fait évoluer sa plateforme pour aider ses clients à anticiper le déconfinement, et à gérer les flux afin d'assurer la sécurité de tous.

Arnaud et Edouard Coisne sont les fondateurs de Moffi, qui a fait évoluer son offre pour répondre aux nouveaux besoins nés de la crise du Covid-19.
Arnaud et Edouard Coisne sont les fondateurs de Moffi, qui a fait évoluer son offre pour répondre aux nouveaux besoins nés de la crise du Covid-19. — Photo : Moffi

Depuis sa création en 2016, Moffi travaille à des outils permettant d’accompagner la mobilité des travailleurs. La start-up, basée à Euratechnologies, a d’abord proposé un service de réservation de bureaux pour quelques heures, dans des espaces de co-working mais aussi dans les locaux d’entreprises disposées à louer certains de leurs espaces. Depuis deux ans, cette offre a évolué pour adresser davantage les grands groupes, et leur permettre de gérer intelligemment leurs différents locaux, et d’offrir plus de souplesse à leurs salariés. Désormais, Moffi permet aux salariés de réserver une salle de réunion ou un bureau au sein de n’importe quel bâtiment appartenant à leur entreprise, ou dans des tiers lieux s’ils sont en déplacement. Ou encore, de se déclarer simplement en « Home Office ». L’application a notamment séduit La Poste, qui gère 54 de ses bâtiments par le biais de l’application de Moffi, qui compte aussi parmi ses clients le groupe Ramery, ou une dizaine des Villages by CA.

Simplifier le déconfinement

Loin de mettre un coup d’arrêt aux activités de la start-up de sept salariés, la survenue de l’épidémie de Covid-19 lui a plutôt valu l’attention de nouveaux prospects. Principalement des grands groupes qui voient dans ces outils innovants une solution à l’épineux problème du retour des salariés dans les bureaux.

« Pour les entreprises, la crise du Covid-19 a tout remis à plat. Le télétravail est devenu la norme, et même les entreprises les plus réticentes reconnaissent que globalement, ça fonctionne. Jusqu’à présent, les salariés devaient demander l’autorisation de travailler en home-office, désormais, ils vont devoir demander s’ils peuvent retourner à leur bureau, » souligne Édouard Coisne, co-fondateur, avec son frère Arnaud, de Moffi. « Nos outils permettent de gérer la présence des salariés dans les locaux, de façon simple et automatisée, sans faire crouler les managers sous des échanges de mails, avec chacun qui indique à quel moment il sera là ou non. »

La start-up a donc développé de nouvelles fonctionnalités pour sa plateforme, pour l’adapter au mieux à la nouvelle donne sanitaire, et aux nouvelles attentes du marché. Désormais, les salariés peuvent réserver leur poste de travail via l’application, s’ils souhaitent ou doivent regagner les locaux de leur entreprise pour travailler. En parallèle, la direction peut décider de limiter l’accès aux locaux pour assurer le respect de la distanciation sociale, en fixant une jauge quotidienne à ne pas dépasser. « Pour un bâtiment qui accueille en temps normal 1 000 salariés, on peut décider que seuls 500 postes sont disponibles par jour. On peut également limiter l’accès par plateaux, ou accorder des accès à certains types de personnels seulement. En plus, il est possible de décaler automatiquement les arrivées de demi-heure en demi-heure, pour ne pas que tout le monde arrive en même temps. Idem pour l’accès au restaurant d’entreprise, nous pouvons mettre en place des créneaux décalés pour mieux répartir les flux », détaille Édouard Coisne.

Un outil de veille sanitaire

Avec cette offre recalibrée, Moffi espère voir son portefeuille clients s’épaissir. Les prises de contacts sont en tout cas nombreuses depuis la mi-avril, assure son dirigeant. « Notre application peut être utilisée par des entreprises de 50 à 10 000 salariés. Dès qu’il y a un peu de monde, les problématiques sont les mêmes, il s’agit de maintenir les distances de sécurité. Nous aidons aussi les entreprises à s’adapter aux nouvelles contraintes des salariés, qui par exemple ne peuvent pas encore mettre leurs enfants à l’école tous les jours. Ils peuvent se déclarer en home office quand ils le veulent, de façon souple. Enfin, notre outil de gestion des flux permet, quand un salarié se déclare malade, par exemple, de prévenir rapidement les personnes qui sont venues travailler en même temps que lui, pour qu’elles se mettent en quarantaine. » Des fonctionnalités qui risquent hélas, d’être utiles pendant encore un certain temps.

Arnaud et Edouard Coisne sont les fondateurs de Moffi, qui a fait évoluer son offre pour répondre aux nouveaux besoins nés de la crise du Covid-19.
Arnaud et Edouard Coisne sont les fondateurs de Moffi, qui a fait évoluer son offre pour répondre aux nouveaux besoins nés de la crise du Covid-19. — Photo : Moffi

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail