Nord

Distribution

Decathlon signe une belle performance en 2019

Par Elodie Soury-Lavergne, le 12 février 2020

Après un repli de 5 % de son chiffre d’affaires en France en 2018, le distributeur nordiste d’articles de sport Decathlon a vu celui-ci croître, en 2019, de 3,3 % en France et de 9 % dans le monde.

Campus Decathlon à Villeneuve d'Ascq près de Lille
En 2019, le groupe Decathlon a vu son chiffre d'affaires nettement augmenter en France et dans le monde. — Photo : Elodie Soury-Lavergne / Le Journal des Entreprises

Après un exercice 2018 mitigé, le groupe nordiste Decathlon affiche à nouveau de belles performances. Sur l’année 2019, le concepteur et distributeur d’articles de sport a réalisé un chiffre d’affaires de 12,4 milliards d’euros dans le monde, soit +9 % par rapport à 2018. Présent dans 69 pays, au travers de 1 600 magasins, le groupe nordiste emploie 56 000 collaborateurs.

Pour poursuivre sur cette lancée, Decathlon a consenti, en 2019, quelque 534 millions d’euros d’investissement. Le groupe a notamment ouvert 16 magasins en Allemagne, où il en compte désormais 80, mais aussi un premier point de vente en Algérie et au Japon. Le distributeur, détenu par l’Association Famille Mulliez (AFM), n’a en revanche pas communiqué le montant de ses bénéfices sur cet exercice. En 2018, le groupe avait affiché, par rapport à 2017, un recul de l’ordre de 19 % de son bénéfice net, qui atteignait alors 497 millions d’euros.

Decathlon en forme sur le marché français

C’est surtout en France que Decathlon a redressé la barre. Après avoir enregistré un recul de 5 % de son chiffre d’affaires dans l’Hexagone en 2018, le distributeur nordiste réalise une croissance de +3 % en 2019, à 3,3 milliards d’euros.

Decathlon a ouvert 15 magasins dans l'Hexagone courant 2019, en a relocalisé trois et fermé cinq, « en raison de mauvais emplacements », avance le groupe. Il compte désormais 324 magasins en France et 23 000 salariés. Le concept « Mon P’tit Decat' » de boutiques éphémères dans des conteneurs, lancé durant l’été 2018, sera par ailleurs déployé, après avoir enregistré 30 destinations en 2019.

Retour des grandes marques dans les rayons

« Certaines erreurs ont été corrigées et la marche avant a repris », explique le groupe dans un communiqué. En 2018, Decathlon avait largement privilégié la présence de ses propres marques dans les rayons de ses magasins français, au détriment des grandes marques mondiales, comme Adidas ou Nike. L’offre commerciale a été revue en 2019, pour intégrer à nouveau ces partenaires, en réponse à une attente des clients. Dans le même temps, Decathlon continue de développer ses marques, au nombre de 83. Début 2019, l’enseigne a ainsi lancé Van Rysel, une marque de vélos et accessoires pour cyclistes.

Le groupe entend aussi multiplier son chiffre d'affaires sur le web, qui a représenté 7,7 % de ses ventes globales en 2019. Il pourra notamment compter sur son entrée au capital de la start-up francilienne Alltricks, qui vend en ligne des vélos et du matériel pour cyclistes.

Campus Decathlon à Villeneuve d'Ascq près de Lille
En 2019, le groupe Decathlon a vu son chiffre d'affaires nettement augmenter en France et dans le monde. — Photo : Elodie Soury-Lavergne / Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail