Conjoncture

Création d'entreprises : Le Nord - Pas-de-Calais stagne depuis trois ans

Par Élodie Soury-Lavergne, le 20 octobre 2015

Avec 23.779 entreprises nées en 2014, la création stagne dans la région Nord - Pas-de-Calais, une tendance qui se confirme depuis 3 ans maintenant. Les prévisions pour 2015 sont même plutôt à la baisse au regard des chiffres de la création durant le 1er semestre.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

En 2014, la création d'entreprises dans le Nord - Pas-de-Calais a enregistré une croissance de 1 % par rapport à 2013, avec 23.779 nouvelles sociétés. Au niveau national, la croissance moyenne s'établit plutôt à 4 %. Autant dire que la création d'entreprises reste relativement stable en région, un phénomène qui vient confirmer une tendance déjà constatée en 2013 et 2012.

Chute des auto-entrepreneurs

Depuis deux ou trois ans, nous constatons dans la région une stagnation en volume des créations. Cela s'explique notamment par la baisse du nombre d'auto-entrepreneurs », explique Franck Seels, directeur délégué au programme Je Crée en Nord - Pas-de-Calais. L'année 2014 a ainsi vu l'arrivée de 11.880 nouveaux auto-entrepreneurs contre près de 12.348 en 2013. Le succès rencontré par le régime de l'auto-entrepreneur entre 2009 et 2012 avait dopé les créations d'entreprises en volume dans l'ensemble de la France. Arrivé à maturité, ce régime a plutôt tendance à stagner aujourd'hui, impactant les chiffres de la création d'entreprises en France et dans les régions. Franck Seels souligne toutefois : « En 2014, le Nord - Pas-de-Calais se classe 7e parmi les 26 régions françaises en volume de créations d'entreprises. Cela reste performant. » Enfin, si l'on regarde les chiffres de la création sur une période plus importante, le Nord - Pas-de-Calais enregistre une progression de 206 % contre 157 % au national. Historiquement tourné vers le salariat, le Nord - Pas-de-Calais rattrape son retard.

Vers une année 2015 en berne en volume de créations ?

Pour 2015, toutefois, les prévisions sont plutôt à la baisse qu'à la stagnation. «Si la tendance du 1e r semestre se maintient, on sera en 2015 à -4 % en volume de créations pour la région et à -7 % au national », indique Franck Seels. Outre la baisse des auto-entreprises, le contexte économique dissuade également quelques porteurs de projets. « Nous ne sommes pas dans une période économique où les gens veulent prendre beaucoup de risques et certains projets sont de ce fait reportés. Du point de vue économique, il n'y a pas encore beaucoup d'indicateurs qui passent au vert », souligne Jean-Philippe De Ochandiano, directeur du réseau des ruches du Nord. Mais si les projets sont moins nombreux, ce dernier constate : « On voit venir à nous des projets qualitatifs et des porteurs de projet qui le sont aussi ». Une tendance qui s'est confirmée lors du Salon Créer, qui s'est tenu mi septembre. Alors que cet événement a enregistré 14.211 visiteurs au lieu des 16.000 attendus, ses ateliers pratiques ont tout de même enregistré une hausse de fréquentation de 35 %. « Pour moi cela sous-entend que les porteurs de projet avaient des attentes précises. Ces chiffres ne sont pas alarmants, ils montrent que les visiteurs avaient davantage préparé leur venue », commente Franck Seels.

Des chiffres contrastés selon les territoires régionaux

Concernant ces chiffres 2014 de la création, les disparités restent assez fortes entre les différents territoires de la région. Parmi les 23.779 créations enregistrées, 16.363 concernent le Nord (+1 % par rapport à 2013) et 7.416 le Pas-de-Calais (0 % de croissance par rapport à 2013). La métropole lilloise continue d'être la locomotive de la création régionale, avec 10.301 entreprises nées en 2014 sur la zone Flandres Métropole (+1 % en un an), suivie par l'Artois Douaisis avec 5.768 créations (-1%). Viennent ensuite le Hainaut-Cambrésis avec 3.888 entreprises (+4 %) et le littoral avec 3.822 (+0.7 %).

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition