Nord

Technologies

Connect’Age, la thérapie par le jeu

Par Marie Boullenger, le 21 novembre 2019

Didier et Marc-Antoine Cathelain ont créé Connect’Age, une entreprise basée à Villeneuve d’Ascq et spécialisée dans la conception de jeux de stimulation cognitive multisensoriels à destination des personnes âgées ou porteuses d'un handicap.

Fruit de 3 années de R & D, le diffuseur sensoriel de Connect’Age est entièrement industrialisé en impression 3D.
Fruit de 3 années de R & D, le diffuseur sensoriel de Connect’Age est entièrement industrialisé en impression 3D. — Photo : M.B.

Jusqu’alors directeur de Forma’med, institut de formation dans le domaine de la santé, Didier Cathelain constate, à travers des formations proposées aux EHPAD, un réel intérêt des séniors pour les nouvelles technologies. De son côté, son fils Marc-Antoine travaille, à l’issue de ses études de commerce, à la mise en place d’ateliers de découverte des technologies destinés aux séniors afin « d’éviter la fracture numérique ». Après une période d’incubation à Eurasanté, ils fondent Connect’Age en février 2018, dont l’activité porte sur une gamme de jeux de stimulation cognitive pour les séniors et les personnes souffrant de troubles neurologiques. « Il y a un marché à prendre en France et en Europe. Allier l’impact des odeurs à la stimulation cognitive est un segment sur lequel nous sommes les pionniers » note le co-fondateur de 28 ans. Le duo est désormais entouré de cinq collaborateurs et vise 1 M€ de CA d’ici 2020.


Suivre l’évolution des patients

Apporter des animations innovantes à viser thérapeutique : tel est le credo de Connect’Age. La société villeneuvoise développe une gamme de jeux multi-sensoriels pour maintenir les fonctions cognitives des personnes âgées et les victimes d’un AVC ou de traumatismes neurologiques. Pour cela, la jeune pousse a mis au point une plateforme intégrant différents jeux numériques sur tablette. Celle-ci est reliée par Bluetooth à un diffuseur sensoriel intelligent, dénommé Athy, et doté d’une palette de 30 odeurs spécifiques. « On constate une perte d’identité des personnes âgées suite à la disparition progressive des souvenirs. L’idée est de les régénérer par l’intermédiaire de jeux stimulants ludiques » indique Didier Cathelain. Déjà testé dans une dizaine de structures en région, le dispositif est piloté par un animateur thérapeute qui peut sélectionner les modules de jeux (olfactif, mémoriel, physique). Les professionnels de santé peuvent ainsi suivre les évolutions de leurs patients par l’intermédiaire des manettes de jeux.

La France et l’Europe en ligne de mire

Fruit de trois années de R & D, le diffuseur sensoriel de Connect'Age est entièrement industrialisé en impression 3D. Huit imprimantes sont actuellement opérationnelles mais la société envisage à terme de multiplier par 3 le parc machine. Les dirigeants qui ont déposé un brevet à l’international pour Athy se préparent à lever 500 000 € auprès de business angels régionaux afin d’accélérer la commercialisation. Connect’Age vise un déploiement national en 2021 puis européen l’année suivante avant de décliner la solution aux enfants. La jeune pousse envisage d’atteindre 2 M€ de CA en 2022 et de porter l’effectif à 15 collaborateurs avec l’ambition de devenir un maillon indispensable des structures spécialisées des séniors.

Fruit de 3 années de R & D, le diffuseur sensoriel de Connect’Age est entièrement industrialisé en impression 3D.
Fruit de 3 années de R & D, le diffuseur sensoriel de Connect’Age est entièrement industrialisé en impression 3D. — Photo : M.B.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.