Lille

Immobilier

Cap sur les 10 millions d'euros pour Saint Roch Habitat

Par Virginie Wojtkowski, le 31 mars 2017

Spécialisée dans la réhabilitation de friches industrielles, la société Saint Roch Habitat vend des biens immobiliers dans la région. En 2017, l'entreprise prévoit d'étendre ses compétences à la région parisienne, mais aussi à l'étranger.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

La société lilloise Saint Roch Habitat a établi, depuis sa création, ses compétences sur un créneau : « S'approprier un ancien bâtiment industriel et proposer de nouveaux usages pour lui donner une nouvelle vie répondant à des besoins contemporains » avec une philosophie axée sur le respect de la pierre et de l'intégration culturelle et historique. L'entreprise connaît un chiffre d'affaires 2015-2016 de 6 millions d'euros, t able sur les 10 millions d'euros d'ici à 2018 et ne souhaite pas s'étendre sur le résultat net.

Six associés

Existant depuis 2004, six associés sont dorénavant à la tête de cette entreprise spécialisée dans l'ingénierie immobilière et la conservation du bâti ancien, patrimoine des Hauts-de-France. N'ayant aucun salarié, elle fonctionne sous le mode d'un incubateur avec des indépendants, sous-traitants, prestataires et contrats en alternance. Le sixième associé est d'ailleurs un ancien stagiaire de l'entreprise. « Pas d'embauche, c'est une règle dans l'entreprise. Par contre, nous accompagnons nos associés provisoires et pouvons même investir dans leurs compétences », explique François-Xavier Blanchard.

Entrepôt des 3 Suisses

Parmi leurs projets : la transformation de l'ancien entrepôt des 3 Suisses en résidence des 3 Censes, à Roubaix ou l'ancien lieu de tissage l'Albatros transformé en logements, à Tourcoing. « Les secteurs porteurs, pour nous, sont Lille et ses environs. Même s'il est compliqué de se positionner sur Roubaix et Tourcoing, du fait des difficultés à la revente », explique Georges-Pierre Afonso, responsable commercial avant d'ajouter : « Nous avons cependant un projet au Touquet de réhabilitation d'un grand hôtel des années 1900 ». La stratégie de l'entreprise s'articule sur deux axes : les opérations marchandes rapides qui apportent la manne financière dont elle a besoin et la réhabilitation. « La crise ne nous a pas épargnés, la logique est de faire une réhabilitation lourde par an et d'apporter de la trésorerie à l'entreprise avec des biens qui ne nécessitent pas beaucoup de travaux », explique François-Xavier Blanchard.

Une réhabilitation par an

Habituée de l'architecture des Hauts-de-France, la société lilloise évoque toutefois des projets dans la région parisienne, « de façon à devenir un opérateur lillois à Paris pour des Lillois qui rechercheraient un appartement pour les études de leurs enfants ou une résidence secondaire, par exemple », fait savoir François-Xavier Blanchard.

Opportunités au Sud

Dans cette année dite de relance, Saint Roch Habitat reste à l'affût d'opportunités dans le Sud de la France et de l'Europe. « Nous sommes à la recherche de bâti proche d'un aéroport ou d'un port pour 3 ou quatre biens de 100 000 m². On pense à des lieux de villégiature », fait savoir Georges-Pierre Afonso. À l'affût d'opportunités, Saint Roch Habitat s'est fortement intéressée à des offres dans des villages berbères ou en vallée espagnole, sans donner suite.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail