Nord

Agroalimentaire

Bonduelle vise un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros en 2025

Par Elodie Soury-Lavergne, le 03 octobre 2017

Fort de l'acquisition de la société américaine Ready Pac Foods en mars dernier, le groupe Bonduelle affiche une croissance de + 16,3 % de son chiffre d'affaires sur son dernier exercice. Et il ne compte pas en rester là.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

C'est un Christophe Bonduelle rayonnant qui a présenté ce lundi 2 octobre les résultats de l'exercice 2016-2017. Et pour cause : le groupe a enfin franchi la barre des deux milliards d'euros de chiffre d'affaires, un seuil qu'il n'avait fait que frôler lors de l'exercice précédent. Cette étape crédibilise l'objectif du groupe agroalimentaire, qui est d'atteindre les 3,5 milliards d'euros à l'horizon 2025, avec un résultat net de 250 millions d'euros. « En interne, il se murmurait il y a encore quelques mois dans les couloirs que nous n'y arriverions pas. Aujourd'hui, il se murmure que nous ferons probablement beaucoup plus », sourit Christophe Bonduelle, P-dg du groupe. Cette croissance, en partie organique, est aussi (et surtout) liée à la récente acquisition de la société américaine "Ready Pac Foods", qui produit des salades en sachet individuel et qui a été rebaptisée depuis "Bonduelle Fresh Americas".

La plus importante acquisition du groupe

« C'est la plus importante acquisition de toute l'histoire du groupe », souligne Grégory Sanson, directeur financier de Bonduelle. Rachetée en mars dernier, pour 403 millions de dollars américains, cette société a été la plus grosse contributrice aux 16,3 % de croissance affichés par le groupe (données publiées), qui réalise sur cet exercice un chiffre d'affaires de 2,29 milliards d'euros. Une croissance qui s'est avérée rentable, avec un résultat net de 59,8 millions d'euros, soit une progression de + 11,4 %.

Pour accélérer son développement, Bonduelle compte investir sur son exercice 2017-2018 quelque 100 millions d'euros, dont 25 à 30 millions dans Ready Pac Foods : « Nous allons automatiser l'usine, pour en améliorer la compétitivité », explique Christophe Bonduelle. Cette acquisition permet par ailleurs d'internationaliser davantage la croissance du groupe Bonduelle, qui réalise déjà 40 % de son chiffre d'affaires en dehors de la zone Europe (en excluant Ready Pac Foods), essentiellement aux Etats-Unis et au Canada. Malgré le montant de cette acquisition, le groupe affirme posséder une capacité d'investissement suffisante pour rester à l'affût d'autres opportunités de croissance externe. « Il y a entre un et trois dossiers à l'étude aujourd'hui, l'un deux aboutira peut-être mais ce qui est sûr, c'est que nous ne ferons pas une deuxième opération à 400 millions d'euros ces douze prochains mois ! », sourit Christophe Bonduelle.

Pour l'exercice 2017-2018, le groupe table sur un chiffre d'affaires de 2,87 milliards d'euros, avec un résultat aux alentours de 133 à 136 millions. « L'acquisition va peser durant deux années sur notre taux de rentabilité », complète Grégory Sanson.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.