Nord

Agroalimentaire

Bonduelle mise sur la croissance du surgelé en Russie

Par Elodie Soury-Lavergne, le 03 juin 2019

Le groupe nordiste Bonduelle (CA : 2,8 milliards d'euros) signe l'acquisition d'une usine en Russie. Il y implante ainsi une activité de légumes surgelés, un secteur qui connaît une belle croissance dans ce pays.

Bonduelle vient de réaliser l'acquisition d'une usine de légumes surgelés en Russie.
Bonduelle vient de réaliser l'acquisition d'une usine de légumes surgelés en Russie. — Photo : Bonduelle

L’industriel nordiste Bonduelle vient de signer une nouvelle acquisition, en Russie. Ces dernières années, le groupe s’était plutôt concentré sur son développement en Amérique du Nord, avec l’acquisition de Del Monte au Canada, celle de l’américain Ready Pac Foods, ou encore d'une usine de l’américain Seneca Foods Corporation. Mais c’est en Russie, cette fois, que Bonduelle se renforce.

L’industriel vient d’acquérir les actifs d’une usine de surgelés, LLC Shock, basée dans la région de Belgorod. Le montant de cette opération n’a pas été communiqué. « Le coût d’acquisition initial et les investissements complémentaires restent limités », commente simplement la direction. Cette nouvelle usine permettra, sous trois ans, de transformer entre 6 000 et 10 000 tonnes de légumes. Elle emploiera près de 50 collaborateurs permanents.

Le marché russe du surgelé est en croissance

Bonduelle affiche une présence commerciale en Russie depuis le milieu des années 90, à la fois en conserve et en surgelé. En 2004, le groupe y a construit une première usine de conserve, dans la région de Krasnodar, au sud du pays. En 2012, il a complété ce dispositif industriel par l’acquisition, dans cette même région, d’une usine existante. Il exploite également 10 000 hectares de cultures, pour alimenter ses usines.

Avec cette dernière acquisition, Bonduelle se dote donc en Russie d’une activité industrielle dans le surgelé, un secteur en croissance. « Le marché du surgelé Russe connaît depuis quelques années une croissance significative », souligne le groupe, qui accompagnait jusque-là ce développement grâce à des importations, essentiellement depuis la France et la Pologne. Cet investissement doit également permettre au groupe « d’être présent sur le marché des mono-légumes et mélanges de légumes, dont l’importation est, elle, soumise à embargo ».

Fondé en 1853, le groupe Bonduelle a réalisé en 2017/2018 un chiffre d'affaires de 2,8 milliards d’euros. Dans le cadre de sa croissance, l’industriel a récemment revu sa gouvernance. Guillaume Debrosse a été nommé directeur général, tandis que Christophe Bonduelle est devenu président non exécutif. Le groupe vise un chiffre d’affaires de 3,5 milliards d’euros d’ici 2025.

Bonduelle vient de réaliser l'acquisition d'une usine de légumes surgelés en Russie.
Bonduelle vient de réaliser l'acquisition d'une usine de légumes surgelés en Russie. — Photo : Bonduelle

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.