Nord

Agroalimentaire

[BFM/Le JDE] Thierry Gaillard (Carambar & Co) : "Nous sommes en croissance de 4 à 5 % par an"

Par Elodie Soury-Lavergne, le 07 octobre 2021

Thierry Gaillard est le PDG de Carambar & Co, un confiseur et chocolatier installé à Bondues (Nord). Il répond aux questions de Marie Dufour (BFM Grand Lille / Grand Littoral) et d’Élodie Soury-Lavergne (Le Journal des Entreprises, édition Hauts-de-France) dans l’émission "Hauts-de-France Business" du 5 novembre 2021.

Thierry Gaillard, PDG de Carambar & Co.
Thierry Gaillard, PDG de Carambar & Co. — Photo : Capture d'écran BFM Grand Lille

Thierry Gaillard est le PDG de Carambar & Co. Ce confiseur et chocolatier, basé à Bondues (Nord), regroupe une dizaine de marques, parmi lesquelles Carambar, Lutti, Krema, Poulain, etc. Détenue par le fonds d’investissement français Eurazeo depuis 2017, Carambar & Co affiche un chiffre d’affaires de 350 millions d’euros, avec une croissance annuelle de 4 à 5 %, et a renoué avec la rentabilité. L’entreprise, qui possède cinq sites de production en France, a investi cet été 12 millions d’euros dans celui de Bondues, son navire amiral.

Un site nordiste plus compétitif

Ces 12 millions d’euros ont permis de transférer la production réalisée à Marcq-en-Barœul, le site historique de Carambar, vers l’usine de Bondues et de moderniser celle-ci. Le tout, dans un souci de compétitivité : "Deux usines à quelques kilomètres de distance, ça coûte cher. Économiquement, ça fait sens de les rassembler", commente le dirigeant. Ce site nordiste unique emploie désormais 420 collaborateurs et fabrique 22 500 tonnes de bonbons par an, sur une capacité totale de 45 000 tonnes.

Un marché de la confiserie en croissance

Carambar & Co compte poursuivre son développement sur un marché de la confiserie "bien reparti en 2021, avec une croissance de 3 à 4 %". Parmi les axes de développement retenus, figure la dynamisation des marques actuelles, avec des innovations comme la pâte à tartiner Carambar, mais aussi la conception de produits plus sains. "Il est important de répondre aux attentes des consommateurs. Nous développons donc des bonbons et chocolats bio, des produits sans gélatine animale, avec des colorants et arômes naturels, etc."

Par ailleurs, Carambar & Co, numéro deux sur le marché français derrière Haribo, mise beaucoup sur l’international. "30 % de la production de l’usine de Bondues est exportée, dans une cinquantaine de pays. L’objectif est de se renforcer dans les pays existants et d’ouvrir de nouvelles zones géographiques. Nous sommes par exemple en prospection en ce moment dans tous les pays du Moyen-Orient", annonce Thierry Gaillard.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail