Lille

Industrie

Vidéo [BFM/ Le JDE] Eppur : "Notre objectif est d’atteindre 5 000 paires de roues vendues d’ici la fin 2025"

Par Jeanne Magnien, le 23 janvier 2023

Colin Gallois, PDG d’Eppur, répond aux questions de Marie Dufour (BFM Grand Lille / Grand Littoral) et de Jeanne Magnien (Le Journal des Entreprises, édition Hauts-de-France) dans l’émission "Hauts-de-France Business" du 17 janvier 2023.

Colin Gallois est le dirigeant de la start-up lilloise Eppur.
Colin Gallois est le dirigeant de la start-up lilloise Eppur. — Photo : Capture BFM Grand Lille

Créée à Lille en 2020, Eppur s’apprête à livrer la première série de ses roues à freinage intégré pour fauteuils roulants. Les fondateurs de l’entreprise innovante travaillent depuis 2016 pour répondre à un besoin précis : permettre aux utilisateurs de fauteuils roulants de ralentir ou s’arrêter rapidement, sans avoir à attraper leurs roues à pleines mains. Car utiliser ses mains comme plaquettes de frein, seule solution de freinage actuellement disponible sur les fauteuils, occasionne des risques de brûlures et de blessures, au niveau des bras et des épaules.

Pour mettre fin à ce problème, Colin Gallois et Lancelot Durand, les cofondateurs d’Eppur, ont développé une roue innovante, qui intègre un système de freinage directement dans le moyeu. Inspiré du système de freinage par rétropédalage de certains vélos hollandais, ce dispositif peut être installé sur n’importe quel fauteuil roulant. Eppur s’apprête aujourd’hui à livrer la première centaine de ses paires de roues, pour moitié à des particuliers et pour moitié à ses partenaires, revendeurs spécialisés de matériel médical. "Notre objectif est d’atteindre d’ici la fin 2025 les 5 000 paires de roues vendues. Mais le marché est très vaste : on estime qu’en France 400 000 personnes utilisent un fauteuil roulant, et 65 millions dans le monde. Nous avons donc d’importants enjeux à l’export", détaille Colin Gallois.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition