Nord

Textile

Vidéo [BFM/ Le JDE] Dickson Constant : "Notre facture énergétique est passée de 2,8 à 13,5 millions d'euros"

Par Jeanne Magnien, le 02 décembre 2022

Eugène Deleplanque, PDG de Dickson Constant, répond aux questions de Marie Dufour (BFM Grand Lille / Grand Littoral) et de Jeanne Magnien (Le Journal des Entreprises, édition Hauts-de-France) dans l'émission "Hauts-de-France Business" du 29 novembre 2022.

Eugène Delplanque est le PDG du groupe textile nordiste Dickson Constant.
Eugène Delplanque est le PDG du groupe textile nordiste Dickson Constant. — Photo : Capture BFM Grand Lille

Dickson Constant (environ 100 M€ de chiffre d'affaires, 350 salariés) finalise la mise en route de sa nouvelle usine, à Hordain (Nord), entre Cambrai et Valenciennes. Le spécialiste du textile pour la maison aura investi, en plusieurs phases, 70 millions d'euros, pour 150 embauches à terme. Cette opération permet au fabricant de gagner 80 % de capacité de production supplémentaire dans la région. L'entreprise, filiale du groupe américain Glen Raven, conserve son usine de Wasquehal, qui sera spécialisée dans les grandes séries, et le tissage en grandes largeurs. Le site d'Hordain sera plutôt dédié aux petites séries, et petites largeurs.

En très forte croissance depuis le premier confinement, Dickson Constant voit, comme beaucoup d'entreprises, sa dynamique et sa compétitivité menacées par les très fortes hausses du coût de l'énergie. Face à une facture multipliée par cinq, l'industriel a dû revoir l'organisation de sa production, notamment en basculant une plus large partie de son activité en horaires de nuit. "Notre facture énergétique est passée de 2,8 à 13,5 millions d'euros, c'est plus que notre masse salariale. C'est très compliqué. C'est dommage que le gouvernement n'ait pas décidé un simple plafonnement des prix de l'électricité, comme l'ont fait plusieurs de nos voisins européens. Il est urgent de trouver des solutions," alerte Eugène Deleplanque, PDG de l'entreprise.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition