Hauts-de-France

Agroalimentaire

Vidéo [BFM/ Le JDE] Brasserie du Pays Flamand : "Le poids du verre compte énormément dans notre bilan carbone"

Par Jeanne Magnien, le 16 janvier 2023

Mathieu Lesenne, cofondateur de La Brasserie du Pays Flamand, répond aux questions de Marie Dufour (BFM Grand Lille / Grand Littoral) et de Jeanne Magnien (Le Journal des Entreprises, édition Hauts-de-France) dans l’émission "Hauts-de-France Business" du 10 janvier 2023.

Mathieu Lesenne est le cofondateur de la Brasserie du Pays Flamand.
Mathieu Lesenne est le cofondateur de la Brasserie du Pays Flamand. — Photo : Capture BFM Grand Lille

À la croisée des préoccupations économiques et environnementales, La Brasserie du Pays Flamand fait évoluer son modèle de distribution pour proposer ses bières dans des canettes de 44 cl. Historiquement distribuées en fût ou au détail, en bouteilles, les bières de la Brasserie, et notamment la fameuse Anosteké, changent donc de format, à un moment où le verre est de plus en plus rare et cher. Agrandie depuis cet été Brasserie, après un investissement de 4,5 millions d’euros, la Brasserie s’est dotée d’une encanneuse, pour 250 000 euros. À terme, cet outil devrait lui permettre de réaliser 10 % de son chiffre d’affaires sur la canette, qui assure aussi, en partie, un allègement de son bilan carbone en étant moins émettrice de CO2 lors de sa fabrication, de son transport, et de son recyclage. "Pour autant, la canette n’est pas la panacée et pose aussi d’autres problèmes, concernant l’aluminium notamment. C’est une solution parmi d’autres pour réduire notre bilan carbone", tempère Mathieu Lesenne. La Brasserie du Pays Flamand travaille également à réemployer ses bouteilles, en partenariat avec plusieurs structures régionales.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition