Lille

Agroalimentaire

Vidéo [BFM Grand Lille /Le JDE] Mathieu Lepoutre (Moulins d'Ascq) : "Nous doublons notre capacité de production"

Par Elodie Soury-Lavergne, le 02 juin 2021

Mathieu Lepoutre, fondateur et dirigeant de la brasserie lilloise Moulins d'Ascq, répond aux questions de Vincent Vieillard (BFM Grand Lille / Grand Littoral) et d'Elodie Soury-Lavergne (Le Journal des Entreprises, édition Hauts-de-France) dans l'émission "Hauts-de-France Business" du 1er juin 2021.

Mathieu Lepoutre, fondateur et dirigeant de la brasserie bio Moulins d'Ascq, basée à Villeneuve-d'Ascq (Nord)
Mathieu Lepoutre, fondateur et dirigeant de la brasserie bio Moulins d'Ascq, basée à Villeneuve-d'Ascq (Nord) — Photo : Capture d'écran BFM Grand Lille / Grand Littoral

Malgré la crise sanitaire, la brasserie lilloise Moulins d’Ascq poursuit son développement. Ses deux dirigeants, Mathieu Lepoutre et Alban Decoster, viennent d’investir 4,5 millions d’euros pour installer l’entreprise dans des locaux plus grands, tout en renouvelant l’outil de production.

Une diversification de la gamme

Le déménagement est en cours, entre le site historique de la Ferme du Sens, à Villeneuve-d’Ascq (Nord), jusqu’au futur site, situé à proximité immédiate, sur un terrain de 6 500 m² près de la zone de la Haute-Borne. "Les premiers essais de production auront lieu la semaine prochaine et nous envisageons une inauguration en septembre", annonce Mathieu Lepoutre. Fondée en 1999 et positionnée dès le départ sur la bière bio, cette brasserie a fini par se retrouver à l’étroit sur son site d’origine, avec ses 10 salariés.

Moulins d’Ascq s’est donc dotée d’un nouveau bâtiment, pour suivre l’augmentation de la demande. "Nous allons être en mesure de doubler la capacité de production", précise le dirigeant, sachant que la brasserie a produit 10 000 hectolitres de bière en 2020. Cette opération est également l’occasion d’élargir la gamme produits. "Il y a une forte demande sur les bières de spécialité", souligne le dirigeant, qui s’intéresse aussi au segment des bières sans alcool. Il envisage par ailleurs de diversifier l’activité, avec la production d’une gamme de produits sans alcool, comme des limonades.

Un bar et une boutique

En réflexion depuis quatre ans, ce projet n’a pas été remis en cause par la crise sanitaire. Moulins d’Ascq a pourtant été amputée de 25 % de son chiffre d’affaires, dans le cadre de la fermeture des cafés hôtels-restaurants. "Nous avons réussi à compenser, en reportant cette production vers les supermarchés", commente le dirigeant. En 2020, la brasserie est donc restée en croissance, avec un chiffre d’affaires qui s’est établi à 3 millions d’euros.

Très présente dans les Hauts-de-France, Moulins d’Ascq distribue sa production partout en France. Un terrain de jeu suffisant pour poursuivre son développement. Outre une hausse de la production, la brasserie se dote, grâce à ce nouveau site, d’un espace bar et boutique, qui va lui permettre de recevoir à la fois des particuliers et des entreprises. Enfin, dans le cadre de cet agrandissement, Moulins d’Ascq recrute des commerciaux, des profils marketing et trois personnes pour faire fonctionner l’espace bar.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail