Somme

Industrie

Auer relocalise sa production de cuves en acier émaillé dans la Somme

Par Lise verbeke, le 20 juillet 2021

Bénéficiaire du plan de relance, Auer relocalise en investissant dans une nouvelle chaîne de production. Le fabricant de pompes à chaleur et de chauffe-eaux thermodynamiques, basé à Feuquières-en-Vimeu (Somme), veut maîtriser l’ensemble de la chaîne de fabrication.

L’entreprise Auer a multiplié par deux sa production depuis 2018.
L’entreprise Auer a multiplié par deux sa production depuis 2018. — Photo : Auer

L’entreprise Auer, basée à Feuquières-en-Vimeu (Somme) depuis 1912, va relocaliser une partie de sa production de cuves en acier émaillé, un élément important des pompes à chaleur. "Nous voulons garder une longueur d’avance sur un marché qui est très concurrentiel", argumente Lionel Palandre, directeur général d’Auer.

Fabricant de pompes à chaleur et de chauffe-eaux thermodynamiques, Auer emploie 200 salariés et réalisait en 2020 un chiffre d’affaires de 43 millions d’euros. "Nous sous-traitons la fabrication de ces cuves en Europe de l’Est, et cela faisait plusieurs années que nous réfléchissions à ce projet", indique le dirigeant.

Asseoir une image de marque

Le plan de relance du gouvernement, dans le cadre du fonds d’accélération des investissements industriels, a été "une vraie opportunité pour nous. Sans cela, à cause de la crise et de l’avenir incertain, nous aurions attendu". Au total, 5 millions d’euros ont été investis (l’entreprise ne souhaite pas communiquer sur le montant de l’aide), dans l’aménagement et la mise en place d’une nouvelle chaîne d’émaillerie, pour une relocalisation complète l’année prochaine. "Nous restons prudents sur l’abandon immédiat de notre fournisseur actuel, car en ce moment, la tension est forte sur les matières premières et notamment l’acier".

Le rapatriement de la fabrication de ces cuves en acier émaillé va permettre à Auer de maîtriser la fabrication de A à Z, là où ses concurrents continuent de sous-traiter hors de France, tout en protégeant ses brevets d’invention. "Lorsque l’on demande à des sous-traitants de réaliser des pièces clés, on perd une partie de notre protection, il fallait sauvegarder notre avenir", ajoute Lionel Palandre. L’acier provient désormais de France, et l’entreprise pourra prétendre au label Origine France Garantie, et ainsi "asseoir une image de marque de constructeur français, avec des coûts de production comparables à ceux d’Europe de l’Est".

S’adapter en permanence

Entreprise centenaire, Auer a su s’adapter à son marché au fil des années. De la réalisation de supports en fonte des réverbères, il y a un siècle, elle est ensuite devenue, dans les années soixante, leader du chauffage au gaz. Dans les années 2000, elle a ensuite pris le tournant de la transition énergétique, en développant les pompes à chaleur, pour les particuliers, les entreprises et les collectivités. Ces appareils divisent par 4 la consommation d’énergie par rapport à des chaudières à énergies fossiles.

Pour cela, l’entreprise dispose d’un centre de recherche de 1 000 m², "où nous innovons sans cesse, pour des produits les plus durables possible, car les pompes à chaleur sont des machines complexes". Auer a également créé son propre centre de formation, pour les installateurs, "qui nous font des remontées concrètes du terrain, ce qui nous permet d’améliorer nos produits", complète le dirigeant. D’ici quelques années, l’objectif de l’entreprise est de fabriquer 100 000 chauffe-eaux par an, sachant qu’elle a déjà multiplié par deux sa production depuis 2018. Auer compte aussi développer ses exportations dans l’Union européenne, pour atteindre 50 % du chiffre d’affaires, contre 25 % actuellement.

L’entreprise Auer a multiplié par deux sa production depuis 2018.
L’entreprise Auer a multiplié par deux sa production depuis 2018. — Photo : Auer

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail