France

Distribution

Auchan supprime 517 postes pour retrouver l'équilibre

Par Elodie Soury-Lavergne, le 14 janvier 2020

Après avoir affiché une perte nette record d'un milliard d'euros en 2018, le groupe Auchan engage un vaste plan de transformation de son activité distribution pour revenir à l'équilibre financier d'ici à 2022. Cela passera notamment par la suppression nette de 517 postes en France.

Dans une situation difficile après un déficit record en 2018, Auchan Retail multiplie les mesures drastiques.
Dans une situation difficile après un déficit record en 2018, Auchan Retail multiplie les mesures drastiques. — Photo : PierrO via Flickr

Depuis plusieurs jours, la rumeur laissait craindre la suppression par Auchan de près de 1 000 postes en France. L’enseigne nordiste annonce finalement la suppression de 517 postes, actuellement occupés, sur son activité de distribution. Cette action s’inscrit dans le plan « Auchan 2022 », mené par le dirigeant Edgar Bonte, qui a pris ses fonctions fin 2018. Ce plan vise à transformer l’offre et le modèle historique d’Auchan, dans tous les pays où il est présent.

Auchan lance un plan de départs volontaires

Avec un chiffre d’affaires de 51 milliards d’euros, Auchan emploie près de 350 000 salariés dans 12 pays, dont 75 000 en France. En 2018, le groupe avait réalisé une perte nette d’un milliard d’euros. Cette annonce porte plus précisément sur un plan de départs volontaires, comprenant 677 postes supprimés, dont 652 actuellement occupés, et la création de 135 postes sur de nouveaux métiers. Cela représente donc une suppression nette de 517 postes, qui concerne les salariés des fonctions « siège » et « produits », ainsi que des services d’appui de l’organisation commerciale territoriale, en France.

Objectif d'Auchan : le retour à l’équilibre financier d’ici à 2022

Engagé dans un vaste plan de transformation depuis l’arrivée aux manettes d’Edgar Bonte, Auchan Retail veut « un retour à l’équilibre financier et un changement profond à l’horizon 2022, avec une ambition de 6 % de taux de marge d’Ebitda ». Le distributeur a déjà acté la cession d’activités non rentables en Italie, mais aussi au Vietnam (20 magasins, 45 M€ de CA), ainsi que de 21 magasins en France, 10 en Russie, 15 en Espagne et 1 en Ukraine.

En parallèle, Auchan Retail poursuit la réduction de ses coûts de fonctionnement, évoquant l’ambition de réaliser à terme « 1,1 milliard d’euros d’économies ». La baisse de chiffre d’affaires concernant essentiellement le non-alimentaire, Auchan Retail veut mettre en concession les produits électroménagers, sport, culture, bricolage, etc., avec des enseignes partenaires comme Boulanger, Decathlon, Leroy Merlin, toutes filiales de l'Association familiale Mulliez, le groupement d'intérêt économique de la famille Mulliez.

Vers un nouveau modèle

Edgar Bonte se veut confiant : « La distribution s’est développée sur un modèle puissant, devenu aujourd’hui inadapté pour répondre aux transitions digitale, alimentaire, écologique et économique qui sont à l’œuvre. Auchan Retail a des atouts solides pour faire face à ces changements qui impactent son modèle […] à condition d’engager un travail de transformation profonde. Auchan 2022 est un projet ambitieux mené avec une forte volonté de qualité d’exécution. Je suis confiant dans la capacité de notre entreprise à s’ancrer dans la distribution du XXIe siècle. »

Parmi les pistes de transformation pour 2022, le dirigeant veut doubler le chiffre d’affaires sur les produits exclusifs et multiplier par deux la présence de produits locaux dans les rayons. Par ailleurs, l’enseigne veut aussi doubler le chiffre d’affaires alimentaire réalisé en e-commerce et « réaliser ainsi plus de 15 % du chiffre d’affaires global hors des hypermarchés et supermarchés ».

Dans une situation difficile après un déficit record en 2018, Auchan Retail multiplie les mesures drastiques.
Dans une situation difficile après un déficit record en 2018, Auchan Retail multiplie les mesures drastiques. — Photo : PierrO via Flickr

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail