Nord

Réseaux économiques

Arnold Fauquette prend la présidence de Réseau Entreprendre Nord

Par Julie Dumez, le 18 mai 2022

Le gérant de l'entreprise lilloise Vivat Arnold Fauquette prend la tête du réseau d’entrepreneurs Réseau Entreprendre Nord. Il souhaite favoriser l'entrepreneuriat féminin et dans les quartiers.

Arnold Fauquette, dirigeant de Vivat, nouveau président du Réseau Entreprendre Nord.
Arnold Fauquette, dirigeant de Vivat, nouveau président du Réseau Entreprendre Nord. — Photo : Reseau Entreprendre Nord

Arnold Fauquette, dirigeant de la société de services à la personne Vivat, prend la présidence du Réseau Entreprendre Nord. Il succède à Christophe Deboffe, fondateur de Néo-Eco, qui présidait depuis 2018 aux destinées du spécialiste régional de l’accompagnement de chefs d’entreprise.

Favoriser l'entrepreneuriat féminin

À 46 ans, Arnold Fauquette pilote Vivat, un entreprise solidaire d’utilité sociale de services à la personne basée à Marcq-en-Baroeul (Nord). Il emploie plus de 200 salariés répartis en 40 équipes autonomes dans le Nord et le Pas-de-Calais. "Sensible aux innovations organisationnelles, aux réflexions sur les gouvernances et au développement des leaderships comme locomotive économique", il veut encore renforcer la mission d’accompagnement du réseau, a-t-il précisé par voie de communiqué. Sur sa feuille de route, "il souhaite voir l’ascension de l’entrepreneuriat féminin" et doper "le développement de porteurs de projets dans des quartiers plus éloignés de l’entrepreneuriat" tout en poussant "les chefs d’entreprise à se placer du côté des acteurs à impact positif."

37 millions d'euros de prêts

Pour ce faire, il pourra s’appuyer sur une communauté de 500 chefs d’entreprise bénévoles de Réseau Entreprendre, mobilisés pour accompagner les entrepreneurs qui créent, reprennent ou développent leur société en leur apportant soutien financier, expertise métiers, formations et connexions réseau.

Depuis plus de 35 ans, ce réseau incontournable dans la région a accompagné 909 lauréats, contribué à sauvegarder ou créer 27 000 emplois directs et investi 37 millions d'euros en prêts d’honneur.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition