• France

    Santé

    Vers un nouvel accord national interprofessionnel sur la santé au travail

    10 décembre 2020

    Un nouvel accouchement dans la douleur pour les partenaires sociaux. Après le télétravail, ils ont réussi à s’entendre sur un nouvel accord national interprofessionnel (ANI) concernant, cette fois, la santé au travail. Le texte doit encore être formellement adopté d’ici au 8 janvier, mais il est déjà salué par la CFDT et la CFE-CGC, pour son "recentrage sur la prévention". Côté patronal, l'U2P salue notamment la future certification des organismes de santé au travail, la création d’une "offre de services minimale obligatoire", ainsi que l'intervention des médecins de ville sur certaines missions. Plus partagée, la CPME se donne une semaine pour se prononcer. Elle regrette notamment l’absence de simplifications du système. Et plaide pour inscrire dans la loi "la jurisprudence limitant la responsabilité de l’employeur", par ailleurs rappelée dans ce projet d’ANI.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos