• France

    Politique économique

    Vers l’instauration d’un "dividende salarié" obligatoire dans toutes les entreprises en 2023

    29 novembre 2022

    Le "dividende salarié" revient sur le devant de la scène. Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, la mesure sera mise en place dès l’an prochain et revêtira "un caractère obligatoire", a révélé Pascal Canfin, sur France Info, le 29 novembre. Le député européen, chargé de plancher sur le sujet pour la majorité, en a décrit ainsi le fonctionnement : "Dès qu’une entreprise accorde des dividendes à ses actionnaires, elle doit […] verser aussi un équivalent dividende à ses salariés, sous forme, par exemple, de prime de participation ou d’intéressement obligatoire." Plus explicite, sur Twitter, le parti Renaissance a expliqué vouloir, en fait, étendre la participation, "y compris [aux entreprises] de moins de 50 salariés". Les contours de cette mesure devront être précisés par les partenaires sociaux, dans le cadre d’une négociation interprofessionnelle en cours. Un deuxième mécanisme est, par ailleurs, mis sur la table : la "super-participation". Cette surprime serait réservée aux salariés des "quelques centaines d’entreprises en France qui font des profits exceptionnels". Comprendre un bénéfice (ou un dividende) supérieur de 20 % à la moyenne des cinq dernières années.

Les dernières infos