• Formation

    Un projet de réforme de l'apprentissage favorable aux TPE-PME

    12 février 2018

    Unification et ciblage des aides à l’embauche sur les TPE et PME, suppression du passage obligatoire et préalable devant les prud’hommes pour rompre un contrat après 45 jours, durée du contrat modulable, certification des CFA, possibilité d'embaucher des apprentis toute l’année... Avec son projet de réforme de l'apprentissage, le gouvernement veut faciliter l'embauche d'apprentis par les entreprises pour accroître le nombre de jeunes formés en France. Une vingtaine de mesures au total, saluées par le patronat mais décriées par les Régions, qui perdent leur compétence de pilotage de l'apprentissage au profit des branches professionnelles.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos