• Emploi

    Travail dissimulé et fraude au détachement ont été beaucoup moins contrôlés en 2020

    16 juin 2021

    Du relâchement dans la lutte contre le travail au noir. Les redressements de cotisations sociales, effectués dans ce cadre, ont chuté de 14,5 % en 2020, pour atteindre 605,7 millions d’euros, selon un bilan de l’Urssaf. Laquelle reconnaît avoir mené deux fois moins d’actions l’an dernier. En cause : la crise sanitaire en général, et le premier confinement du printemps 2020, en particulier, puisqu’il avait mis un coup d’arrêt à ses opérations de terrain. À noter que les contrôles sur le travail détaché ont également souffert de cette conjoncture (33 M€ de redressements, -13,1 %). Quant à la fraude à l’activité partielle, l’Urssaf ne communique aucun chiffre, mais indique poursuivre cette nouvelle mission en 2021.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos