• Ressources humaines

    Reconfinement : la santé psychologique des salariés encore fragilisée, jeunes et femmes en première ligne

    16 décembre 2020

    Le reconfinement pèse lourd sur la santé mentale des salariés. Ils sont désormais 50 % à être considérés en détresse psychologique (+3 points par rapport à la mi-avril) et 31 % présenteraient un risque de dépression, d’après le 5e baromètre d’Opinion Way et Empreinte Humaine sur le sujet. Cette nouvelle édition, réalisée du 2 au 9 décembre auprès de 2 009 personnes, identifie trois catégories de travailleurs particulièrement exposées : les jeunes (70 % des moins de 29 ans fragilisés), les femmes (58 %) et, toujours, les managers (56 %, -2 points depuis novembre). Parmi les facteurs qui pèsent sur leur moral, l’étude s’attarde sur le télétravail, mais aussi la conciliation entre vies professionnelle et personnelle. À tel point qu’un tiers des hommes et 43 % des femmes "envisagent de travailler à temps partiel dans l’avenir pour mieux assumer [leurs] responsabilités familiales".

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos