• France

    Financement

    Prêts garantis par l'Etat : pas de nouveau différé de remboursement, mais des solutions "au cas par cas" en cas de difficultés

    15 novembre 2021

    Il n’y aura pas de nouveau délai pour rembourser les prêts garantis par l’État (PGE). Le ministre de l’Économie a prévenu : les entreprises concernées devront bien commencer à payer leurs dettes en 2022. Et pour cause : après leur avoir accordé une deuxième année de différé d’amortissement en janvier, le gouvernement "n’envisage pas de mesure universelle" de report, car elle "ne [serait] bonne pour personne", a expliqué Bruno Le Maire au congrès annuel du Groupement national des indépendants de l’hôtellerie-restauration (GNI). Pour justifier sa position, il a rappelé que "l’économie redémarre, les consommateurs sont là". Pour autant, le patron de Bercy "ne laissera tomber personne" et reprend donc à son compte une promesse d’Emmanuel Macron : "Aucun d’entre vous n’aura de difficultés de trésorerie liées à un remboursement de PGE." En cas de problème, il promet "des solutions au cas par cas […] pour qu’il y ait un accord entre le banquier et son débiteur, sous l’autorité de l’État" notamment. À défaut d’un délai supplémentaire pour rembourser les prêts existants, le gouvernement a récemment prévu de prolonger la période pour en contracter de nouveaux.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos