• Ressources humaines

    Plus que quelques jours pour organiser les entretiens professionnels reportés pendant la crise sanitaire

    16 juin 2021

    La course contre la montre est engagée pour les employeurs. Ils n’ont plus que quelques jours (jusqu’au 30 juin), pour organiser ceux des entretiens professionnels de leurs salariés, qui n’ont pu se tenir depuis le 1er janvier 2020, du fait de l’épidémie de Covid-19. La récente loi sur la gestion de la sortie de crise rallonge toutefois la période de clémence accordée aux entreprises d’au moins 50 salariés. Ainsi, jusqu’au 30 septembre, celles qui n’ont pas respecté leurs obligations (entretiens bisannuels et état des lieux tous les six ans, avec au moins une formation dans l’intervalle) échapperont aux sanctions prévues (abondement du CPF, surcontribution au titre de la formation professionnelle). Ensuite, à partir du 1er octobre, précise le texte, "il [sera] tenu compte de la date à laquelle l’employeur a procédé à l’entretien [des six ans] […] compte tenu du report de délai" octroyé.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos