• Financement

    PGE, prêts participatifs... le gouvernement peaufine ses aides à la trésorerie des entreprises

    04 février 2021

    Le gouvernement n’a pas fini de faire évoluer ses armes anti-crise. Sur le prêt garanti par l’État (PGE), il est envisagé un allongement de la durée de 6 à 8 ans, dévoile le ministre délégué aux PME Alain Griset, dans Le Parisien. Mais cet assouplissement est soumis à l’accord de la Commission européenne, qui n’est attendue que « courant 2021 ». Sur l’indemnisation à 70 % des charges fixes, le rehaussement du plafond à 10 millions d’euros (au lieu de 3 M€) est confirmé sur le principe, « pour des entreprises d’une certaine taille fragilisées par des mois de crise ». Son collègue Bruno Le Maire avait déjà indiqué que les remontées mécaniques pourraient en bénéficier. Enfin, sur les prêts participatifs censés être lancés au premier trimestre, Alain Griset livre de nouveaux détails. Ils iront aux « PME et ETI ayant des projets d’investissement de transformation », soit 20 000 entreprises visées. Distribué par les banques, cet instrument de quasi-fonds propres pourra s’appuyer sur une « garantie jusqu’à 35 % » de l’État.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos