• France

    Financement

    PGE : jusqu’à un quart des TPE-PME n’avaient pas les moyens de rembourser une partie de leur prêt en août 2021

    05 octobre 2021

    Les prêts garantis par l’État (PGE) vont-ils devenir une bombe à retardement ? Les TPE-PME qui en ont bénéficié étaient déjà en difficulté financière avant la crise et ce sont aussi celles qui ont vu leur dette nette bancaire se dégrader le plus pendant l’épidémie, affirme une étude du Conseil d’analyse économique. Le CAE estime, par ailleurs, que 40 à 50 % des sommes empruntées avaient été consommées à la fin du mois d’août 2021, preuve que le PGE, jusqu’ici présenté comme une réserve de précaution, "a été en partie utilisé pour couvrir des dépenses ou des pertes". D’ailleurs, cet outil "a changé la nature de la dette des entreprises" : là où, auparavant, les PME s’en servaient, à 81 %, pour financer l’investissement, elles l’utilisent désormais, à 52 %, pour obtenir de la trésorerie. Plus inquiétant dans l’immédiat, 15 à 25 % des entreprises avec PGE n’avaient pas assez d’argent sur leur compte courant, en août, pour rembourser, ne serait-ce que 20 % du montant de leur prêt garanti.

    Sur le même sujet

Les dernières infos