• Emploi

    Malgré le reconfinement, l'emploi salarié privé stable et l'intérim dynamique au quatrième trimestre 2020

    09 mars 2021

    L’emploi salarié se tasse, l’intérim se redresse. Au quatrième trimestre, le secteur privé a perdu 28 100 emplois en trois mois, selon l’Insee, soit une baisse de 0,15 %. Cette érosion est toutefois plus prononcée dans l’industrie et les services marchands (-0,4 % dans les deux cas). À l’inverse, l’agriculture, grâce à un redressement solide (+2,7 %), est revenue à son niveau d’avant-crise. La construction et le tertiaire non-marchand (+0,7 % chacun) sont restés au-dessus. Encore plus dynamique (+5,1 %, secteurs privé et public confondus), l’intérim enregistre sa troisième hausse consécutive, même si sa croissance ralentit (elle était supérieure à 22 % sur chacun des deux trimestres précédents). Sur l’année, il reste toutefois en repli de 5,3 %. Un chiffre un peu plus mauvais qu’annoncé initialement. En revanche, le nombre de postes détruits dans le privé est légèrement revu à la baisse. Il s’établit désormais à 320 200 (-1,6 % en un an).

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos