• Énergie

    L'industrie française des éoliennes offshore menacée par l'Etat

    12 mars 2018

    Avis de tempête sur l'éolien en mer. L’Etat veut revoir les conditions accordées aux projets retenus lors des appels d’offres de 2012 et 2014. Dans un amendement déposé au Sénat, le gouvernement explique que le tarif de rachat de l'énergie validé à l'époque « est très élevé et ne correspond plus aux prix actuels de l’éolien en mer ». Il entend donc renégocier avec les opérateurs, voire, en cas d'échec, annuler leurs projets. Sont menacés six parcs éoliens (Fécamp, Courseulles-sur-Mer, Le Tréport, Saint-Brieuc, Saint-Nazaire et les îles d'Yeu et Noirmoutier). Et avec eux, toute une filière industrielle naissante.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos