• Télécoms

    L’État mobilise 733 millions d’euros pour faire entrer la 5G dans l'économie française

    06 juillet 2021

    La course à la 5G est lancée. L’État va mettre 733,6 millions d’euros sur la table, d’ici à 2025, et espère atteindre 1,7 milliard par effet de levier, pour développer les réseaux télécoms du futur. Les fonds publics, issus du plan de relance et du PIA4, seront débloqués aux deux tiers avant fin 2022, promet Bercy. L’enveloppe servira quatre objectifs : 1) "construire une offre française souveraine" d’ici à 2023 (360 M€ de fonds publics) ; 2) soutenir la R&D sur les évolutions de la 5G, la future 6G, ou encore "l’impact énergétique des réseaux" (233 M€) ; 3) développer les usages 5G, notamment dans l’agriculture, la santé, l’automobile et l’industrie 4.0 (105 M€) ; 4) adapter les compétences et les offres de formation (35,6 M€). Avec cette "stratégie d’accélération" dédiée aux technologies télécoms, le gouvernement veut, en quatre ans, avoir créé 20 000 emplois, structuré un marché 5G de 15 milliards d’euros et aidé les PME de la filière à réaliser plus de 50 % de leur CA à l’international. En attendant, l’appel à manifestation d’intérêt consacré aux innovations, susceptibles de répondre à ces priorités, va être rouvert jusqu’en décembre (l’appel à projets du plan de relance avait, lui, déjà été prolongé jusqu’au 7 septembre). Enfin, une mission sur le déploiement de la 5G dans l’industrie sera lancée en septembre.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos