• Ressources humaines

    Les salariés souffrent du télétravail… mais le plébiscitent toujours autant

    15 juin 2021

    Mieux armés, mais moins aidés. Encore plus éprouvés, mais toujours aussi fans. Le bilan du télétravail, après plus d’un an de crise sanitaire, reste ambivalent, selon une consultation de l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact), menée du 24 février au 19 avril. Les salariés se sentent globalement plus équipés (à 72 %, +5 points en un an), à même de réaliser leur activité à distance (77 %, +16 points) et efficaces (53 %, +18 points). Et pourtant, ils semblent avoir été un peu lâchés par leur entreprise. Leurs objectifs et missions n’ont ainsi été adaptés que dans la moitié des cas (-28 points). Et seul 1 répondant sur 5 a pu échanger avec son manager sur ses difficultés (2 fois moins qu’il y a un an). Or, les maux du distanciel explosent : sentiment de surconnexion et de surcharge de travail touchent près des deux tiers des 2 684 répondants, 50 % évoquent la fatigue, 40 % l’isolement, 37 % la dégradation des relations sociales (+20 points). Et pourtant : 96 % veulent poursuivre le télétravail. L’Anact appelle donc les employeurs à continuer d’accompagner ce mode d’organisation, notamment par le dialogue et l’expérimentation.

Les dernières infos