• Ressources humaines

    Les salariés peuvent désormais bénéficier d'un "congé de proche aidant"

    02 octobre 2020

    Un nouveau droit pour les salariés et les indépendants. Depuis le 30 septembre, ils peuvent demander un congé payé d’un nouveau genre, car octroyé spécifiquement pour s’occuper d’un proche en situation de dépendance (maladie, grand âge ou handicap). Selon un décret, publié le 2 octobre, ils devront toutefois obtenir de leur employeur une attestation pour constituer leur dossier d’indemnisation auprès de la CAF ou la MSA. Cette condition s’applique de manière transitoire, jusqu’au 1er juillet 2021. La durée maximale de ce "congé de proche aidant" est fixée, par défaut, à trois mois fractionnables (sauf dispositions différentes prévues par convention ou accord collectifs). Sur l’ensemble de sa carrière, une personne pourra toutefois poser jusqu’à un an, au titre de ce congé dit "de proche aidant".

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos