• France

    Santé

    Les restrictions anti-coronavirus, dont le passe sanitaire, officiellement possibles jusqu'au 31 juillet 2022

    15 novembre 2021

    La France n’en a pas fini avec les restrictions anti-coronavirus. Jusqu’au 31 juillet 2022, le gouvernement se réserve le droit de déclencher l’état d’urgence sanitaire, de prendre des mesures de confinement (limitations des déplacements, rassemblements et activités publiques, fermetures d’entreprises) ou encore de maintenir le passe sanitaire au-delà du 15 novembre, en fonction "de la circulation virale ou de ses conséquences sur le système de santé". À ce sujet, les sanctions se durcissent, notamment contre l’usage ou la fourniture d’un faux QR code (jusqu’à 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende). Publiée le 11 novembre, la loi à l’origine de ces prolongations étend aussi jusqu’à l’été l’indemnisation différenciée du chômage partiel en fonction des secteurs et des entreprises, ainsi que les arrêts de travail dérogatoires pour salariés vulnérables ou ceux chargés d’enfants ou de personnes handicapées maintenus à domicile. Enfin, la mobilisation des services de santé au travail sur la prévention, le dépistage et la vaccination contre le Covid-19 est réactivée. Elle s’était arrêtée depuis le 30 septembre.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos