• Hôtellerie

    Les hôtels ont continué à tourner au ralenti en juin 2020

    01 septembre 2020

    L’été a démarré sous de mauvais auspices dans l’hôtellerie. En juin, les établissements ont enregistré trois quarts de nuitées en moins sur un an (-73,2 %), selon l’Insee. Et même -86,3 % sur l’ensemble du deuxième trimestre. Résultat, les taux d’occupation restent à des niveaux préoccupants (35 % en moyenne en juin, mais 31 % dans les massifs de ski et en Ile-de-France), malgré des ouvertures plus nombreuses (à 78 %). Pour l’institut, "l’absence de touristes non-résidents n’a pas été compensée" par les vacanciers français. Les hôtels d’entrée de gamme (1 ou 2 étoiles) limitent un peu plus la casse… avec deux tiers de fréquentation en moins quand même par rapport à juin 2019.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos