• France

    Industrie

    Les entreprises françaises se montrent (un peu) plus ouvertes à l'idée de rapatrier leur production

    09 décembre 2020

    Rapatrier sa production en France ? L’idée séduit 13 % des entreprises françaises, selon une étude Euler Hermes, réalisée entre mi-octobre et début novembre. Elles sont même 18 % à placer leur pays dans leur top 3 des destinations à envisager, en cas de changement d’implantation de leurs activités actuelles. Des chiffres modestes, mais ces velléités de relocalisation s’avèrent beaucoup plus fortes que chez leurs homologues britanniques, allemandes et italiennes. Autre particularité française : ce choix est motivé, à 28 %, par la volonté créer des emplois à domicile. Reste que le retour au bercail est loin d’être une priorité, au regard de leurs envies de changement : avec la crise du Covid-19, les entreprises tricolores sont 62 % à vouloir chercher de nouveaux fournisseurs et 56 % à penser implanter leur production ailleurs. Dans les deux cas, la Belgique et la Chine leur paraissent les pays étrangers les plus attractifs.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos