• France

    Conjoncture

    Les difficultés d'approvisionnement et de recrutement commencent à peser sur l'activité des TPE-PME

    19 novembre 2021

    Les pénuries commencent à peser sur les TPE-PME. Si elles restent toujours aussi sereines sur leur trésorerie actuelle, leurs anticipations à trois mois se dégradent pour la première fois en un an, selon un baromètre de Bpifrance Le Lab et Rexecode. L’étude y voit l’effet du "retrait progressif [des] aides" publiques et aux "tensions sur les approvisionnements" - des difficultés qui touchent 69 % des 2 083 dirigeants, interrogés du 18 au 29 octobre. Pas de quoi contrarier leurs projets pour autant : 59 % pensent investir avant la fin d’année, en hausse d’1 point en un trimestre… et de 18 en un an ! C’est qu’en seulement douze mois, le monde des TPE-PME a bien changé. Les difficultés de recrutement s’imposent désormais, et de loin, comme le premier frein à leur croissance, identifié par 58 % des répondants (+23 points depuis fin 2020). Ils sont aussi 28 % à s’alarmer de la hausse des prix, soit une percée de 17 points sur la période (+7 en trois mois). À l’inverse, les craintes autour de la demande ont été divisées par deux en un an. Et le manque de fonds propres reste un non-sujet : seuls 13 % des patrons le citent, le plus bas niveau jamais atteint dans cette enquête.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos