• France

    Financement

    Les commerces multi-services obtiennent une aide alternative au fonds de solidarité

    15 juillet 2021

    L’État complète son arsenal d’aides d’urgence, au bénéfice des commerces multi-services, affectés par les restrictions sanitaires. Les entreprises visées doivent être exclues du fonds de solidarité, mais avoir subi une interdiction d’accueil ininterrompue du public entre le 1er novembre 2020 et le 1er mai 2021, au titre d’au moins l'une de leurs activités secondaires [EDIT : ainsi que l'a précisé le décret paru le 21 juillet]. Le ministère de l’Économie donne comme exemples les magasins proposant, à titre "accessoire", de la restauration ou des services de type épicerie, bar-tabac, presse, point Poste ou auberge. Les commerces éligibles peuvent prétendre à une enveloppe de 8 000 euros maximum, représentant 80 % de leur baisse de chiffre d’affaires au premier semestre 2021. Cette perte est calculée par rapport à la même période de 2019 (ou à une moyenne sur six mois comparables, pour les sociétés créées plus tard). Les demandes sont à déposer en ligne jusqu’au 31 octobre.

Les dernières infos