• France

    Emploi

    Les aides à l'embauche des jeunes évoluent, la "prime Macron" version 2021 arrive

    16 mars 2021

    Le gouvernement commence à rebattre les cartes de ses dispositifs de soutien aux entreprises. La prime à l’embauche des moins de 26 ans sera recentrée, à partir du 1er avril, sur les rémunérations inférieures à 1,6 Smic (au lieu de 2). Et elle cessera complètement dès le 31 mai, a annoncé le Premier ministre, à l’issue de la conférence du dialogue social du 15 mars. À l’inverse, l’aide aux contrats d’apprentissage et de professionnalisation est, elle, maintenue dans ses conditions actuelles, et prolongée jusqu’à la fin de l’année. Par ailleurs, le gouvernement va réactiver la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (ou "prime Macron"). Ouverte à tout salarié [EDIT : jusqu'à 3 Smic], elle sera toujours défiscalisée, exonérée de charges sociales et plafonnée à 1 000 euros. Mais il sera possible d’aller jusqu’à 2 000 euros dans deux cas de figure : si l’entreprise a mis en place un accord d’intéressement (comme en 2020) ; si elle, ou sa branche professionnelle, s’engage à ouvrir des négociations sur la revalorisation des métiers dits de la deuxième ligne. Les modalités pratiques de ce dispositif doivent toutefois être encore discutées avec les partenaires sociaux.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos