• France

    Emploi

    Lent rétablissement des embauches, net rebond des licenciements économiques au premier trimestre 2021

    28 juillet 2021

    Le marché du travail toujours déréglé par la crise du coronavirus. Au premier trimestre, 4,84 millions de contrats de travail ont été signés en France métropolitaine (+3,7 % en trois mois, hors agriculture) et 4,78 millions ont pris fin à la même période (+1,8 %), selon la Dares. Les TPE sont toutefois à contre-courant de ces tendances (avec, respectivement, -0,6 % et -1,4 %). De son côté, l’intérim poursuit son redressement (+0,6 %). Pourtant, le retour à la normale reste éloigné : le travail temporaire s’en approche (-1,9 % sur un an), au contraire des embauches en CDI (-11,7 %) et CDD (-14,9 %), comme des ruptures de contrat (-17,8 %). À ce sujet, l’étude note des dynamiques très différentes depuis l’irruption du Covid-19. Les licenciements économiques explosent (+5,7 % en début d’année, et à plus de 21 % au-dessus de leur niveau d’avant crise), les départs en retraite se multiplient (supérieurs de 13 % par rapport à fin 2019). Tout l’inverse des fins de période d’essai à l’initiative du salarié (-47,8 %, contre -24,8 % pour celles lancées par l’employeur), des démissions (-18,4 %, malgré un rebond de 3,2 % début 2021), des licenciements pour motif personnel (-12,5 %) et des ruptures conventionnelles (-7,9 %).

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos